Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

La fabrique du pouvoir

Distribué par les Mutins de Pangé, et diffusé cette semaine sur Arte, le documentaire de Laurent Cibien, Edouard, mon pote de droite, ne manque pas de sel : on y entend ainsi l’actuel Premier ministre déclarer qu’être maire est nettement plus efficace qu’être député. Et Premier ministre ?. On le voit aussi donner un cours de com’ à ses supporters de campagne. Derrière le côté quadra décontracté se pointe la réalité du jeune loup aux dents longues. Le réalisateur explique avoir voulu, en filmant son "copain de lycée" depuis plus de 10 ans « comprendre la fabrique du pouvoir dans la France d’aujourd’hui. » Concluant !

Lire la suite

Main de fer

« Ancien préfet de la région Bretagne et de la zone de défense et de sécurité Ouest, ce sportif amateur de golf fit respecter l’ordre d’une main de fer au moment des manifestations contre la loi El Khomri, au risque d’une escalade dans les violences. » (Le Monde, 15/05/2017) Euphémisme ! L’ordre du préfet Patrick Strzoda ? Un manifestant éborgné lors d’une charge, vingt autres mis en examen pour association de malfaiteurs, des journalistes pris à partie par des policiers, une voiture de police qui fonce sur les manifestants… Voilà une expérience et des compténeces pour, en tant que Directeur de Cabinet d’Emmanuel Macron, diriger désormais l’Elysée et suivre les questions régaliennes - Défense, Affaires étrangères, Justice, Finances et Intérieur. Sportif !

Lire la suite

De droite et unisexe

Ni Première ministre, contrairement au tweet de com’ d’E. Macron du 28 mars, ni ministère des Droits des femmes. Le Collectif national pour les droits des femmes dénonce « ce caractère totalement unisexe de nos institutions ». Sans penser néanmoins « que les inégalités structurelles se régleront à travers un ministère. Des siècles de patriarcat balayés en 5 ans, ça on n'y croit pas. D'autant plus qu'Emmanuel Macron prévoit des mesures de libéralisation de l'économie qui toucheront durement les femmes. » Et de conclure : « le renouvellement ça n'est pas pour aujourd'hui. Ça ne nous étonne pas de la part d'un Président de droite et de droite. Nous prenons date, de suite, pour continuer le combat. Ce n'est qu'un début. » Plus sur communistesunitaires.net, rubrique "Luttes féministes".

Lire la suite

Compromission

Dans un courriel envoyé sur sa liste de diffusion, Maximes Combes (ATTAC) interpelle Nicolas Hulot qui, après avoir refusé d’entrer au gouvernement en 2016, « en 2017 accepte d'entrer dans un gouvernement dirigé par un élu de droite pro-nucléaire et pro-charbon où l'ensemble des postes économiques sont tenus par la droite et des pro-businness ». M. Combes insiste : « les politiques écologiques dont nous avons besoin ne sont pas compatibles avec les politiques de compétitivité économique voulues par Macron, Philippe, Le Maire et consorts. » Une promiscuité qui ne semble donc pas gêner Nicolas Hulot, mais qui entretient, selon Maxime Combes, « la confusion ». De confusion en compromission, il n’y a souvent qu’un pas.

Lire la suite

L'image de la semaine

"Béton, croissance et finances" « Sous les habits neufs de M. Macron, le néo-libéralisme continue sans changer. Marginalisant l’écologie, et oubliant l’inégalité sociale », écrit Hervé Kempf le 9 mai sur reporterre.net. À lire ici.

Lire la suite

Vous avez dit "culture" ?

Le mot "culture" faisait partie du chapelet égrené pendant la campagne du candidat Macron. Mais la première partie du "son et lumières" de sa victoire, dans la cour du Louvre, « augurait du pire : ses danseuses en bikinis casquées de rouge rabaissaient l’exercice à une démo vulgaire pour étudiants en école de commerce en soirée à Ibiza. Les collectifs féministes ne s’y sont pas trompés, dénonçant la mise en scène – et non les danseuses elles-mêmes – et l'image qu'elle donnait de la représentation des femmes(...) » Plus sur politis.fr.

Lire la suite

C'est pas moi, c'est lui !

Entre les rentes de situation revendiquées par les uns et les prétentions hégémoniques des autres, tous ayant de "bonnes raisons" de boutique, vous risquez forts, les uns et les autres, de gâcher une occasion historique. Des coups de pieds au c... qui se perdent !

Lire la suite

Le pari de l'intelligence...

et d'une démocratie refondée. Quand certains s'étripent nationalement, il faut miser sur l'intelligence citoyenne qui persiste et signe. Par exemple dans le 93 avec Clémentine Autain, dont le suppléant François Asensi déclare qu'il faut : « faire entrer la force du peuple à l'Assemblee nationale. Pour contrebalancer les pouvoirs considérables du nouveau Président qui s'apprête à casser le code du Travail et nos protections sociales, il sera indispensable d'élire en nombre des députés fidèles aux valeurs de gauche et porteur combattif du programme de Jean-Luc Mélenchon. » Par exemple dans la Somme avec François Ruffin et Picardie debout (communistes, écologistes, insoumis, Ensemble !, des socialistes, et beaucoup de citoyens et de citoyennes non-encartés, qui s'engagent pour la première fois ) qui invitent à un meeting-fête-lutte dimanche 14 sur le parking des Whirlpool à Amiens. À mulitiplier.

Lire la suite

Homophobie au quotidien

Le rapport annuel 2017 de SOS Homophobie sur les actes commis contre les LGBT est alarmant. Si des progrès ont été accomplis en matière de lois sur les droits et libertés des personnes lesbiennes, gays, bies et trans, progrès très largement approuvés par l’opinion publique, les agressions verbales et physiques ont de nouveau augmenté, pour une part importante « dans des contextes liés à la vie quotidienne, en famille, dans les lieux publics, le voisinage, au travail et dans le milieu scolaire, où les victimes sont de plus en plus jeunes. Pour le président de l'association, le discours LGBTphobe « a retrouvé de la puissance en 2016, quand la Manif pour tous a tenté de se restructurer pour mieux réexister. Il y a également eu une porosité avec le mouvement Sens commun qui soutenait le candidat Fillon. Certes, il s’agit d’une minorité. Mais d’une minorité bruyante qui pèse, notamment via les réseaux sociaux. À l’arrivée, leurs propos ravivent la haine (...) » L'association entend bien poursuivre sa lutte pour « construire un monde ouvert dans lequel chacun-e pourra être, aimer et vivre librement quelle que soit son orientation sexuelle et son identité de genre. » Plus ici.

Lire la suite

Image de la semaine - 5 mai 2017

Les forces populaires se mobilisent. Au Brésil, 8 mois après le "coup d'État institutionnel" qui a amplifié l'offensive néolibérale, une grève générale historique a montré que les forces populaires sont toujours là, mobilisées le 28 avril contre deux mesures phares du gouvernement de Michel Temer (ci-dessus représenté en vampire) dont [...]

Lire la suite

Consultation

Voici les résultats de la consultation organisée par France insoumise auprès des soutiens à la candidature de Jean-Luc Mélenchon sur le second tour de l’élection présidentielle. Sur les 243 128 insoumis ayant voté, 87 818, soit 36,12 %, se sont prononcés pour un vote blanc ou nul, 84 682, soit 34,83 %, pour un vote Emmanuel Macron et 70 628, soit 29,05 %, pour l'abstention. France insoumise a rappelé qu’il « ne s’agissait pas de déterminer une consigne de vote mais d’organiser la prise de parole des insoumis.es au sujet de leurs choix de second tour » et qu’ « étant donné l’attachement profond de la France insoumise aux principes d’égalité, de liberté et de fraternité, le vote Front National ne constituait pas une option de la consultation ».

Lire la suite

Prières

Les états-majors du PCF et de France insoumise se sont rencontrés cinq fois depuis janvier pour parler des élections législatives. La fumée blanche n’est toujours pas apparue… On oscille : un jour, on se dit que ça a l’air de progresser, le jour suivant on entend les saillies des uns ou des autres, dans la presse ou sur les réseaux sociaux (belle relation collaborative !). Au total, on prie pour que les grands chefs trouvent un compromis, le plus large possible et le plus ouvert à des candidatures représentatives de la diversité de ceux qui ont voté Mélenchon ou qui pourraient rejoindre la dynamique. Le suspens prendra fin bientôt, les candidatures devant être déposées entre le 15 et le 19 mai. Un détail : pour être au second tour lors du scrutin législatif, il faut être parmi les deux candidats arrivés en tête ou obtenir au moins 12,5 % des suffrages des inscrits dans la circonscription. Qu’ils se le disent !
Dernière minute, un accord serait en passe d'être trouvé. Nous y reviendrons dans notre prochain numéro.

Lire la suite

Langue de bois

Qualifiant le débat Macron – Le Pen de « face à face confus, accablant et indigne », Le Monde souligne le risque de « l’irruption, au cœur de la démocratie française, de la brutalité et de la duplicité de la tradition politique et familiale, qu’incarne Marine Le Pen ». Le quotidien explique : « En violant tous les usages de cette confrontation, en méprisant jusqu’à l’exigence de sincérité, Marine Le Pen a dévoilé ce que serait sa pratique du pouvoir, si par malheur elle était amenée à l’exercer. Son but n’est pas d’échanger, mais d’abaisser. Sa stratégie n’est nullement de convaincre, mais de nuire. Son projet n’est qu’une entreprise de démolition ». On partage. Cependant, le journal n’est pas très explicite sur Macron, et même carrément langue de bois : « C’est, au fond, la fonction ultime et essentielle d’un tel débat : prouver aux Français que l’on a l’étoffe d’être leur président. À 39 ans, surgi au premier plan depuis quelques mois seulement, Emmanuel Macron n’a certainement pas levé toutes les interrogations à cet égard ». Euphémisme !

Lire la suite

Image de la semaine - 28 avril 2017

Manhattan 2017 : "Donald rend l'Amérique dingue".
Manhattan 2017 : "Donald rend l'Amérique dingue".

Lire la suite

L'autel des actionnaires

À Benton Harbour, Michigan / USA, le 17 avril 2017, le conseil d'administration de Whirlpool Corporation a approuvé une augmentation de 10 % du dividende trimestriel sur les actions de la société : « Cette augmentation de dividende représente notre engagement continu à améliorer les rendements des actionnaires et notre confiance dans la solidité de notre entreprise », a déclaré le PDG. « Nous restons concentrés sur la création de valeur à long terme et le retour de solides liquidités à nos actionnaires ». Sur son site, François Ruffin commente  : « Que les près de cinq cents familles amiénoise (290 salariés de Whirlpool, une centaine d’intérimaires réguliers, cinquante du sous-traitant Prima) sachent sur quel autel ils sont sacrifiés : sur celui des actionnaires. (...) Et pendant que les Whirlpool d’Amiens pointeront à Pôle Emploi, le PDG Jeff Fettig se versera, lui, 675 années de Smic… » Plus sur www.francoisruffin.fr/.

Lire la suite

Vieux monde, nouvelle force

Comme prévu pendant la campagne (en cas de non présence au second tour de J.-L. Mélenchon) - ce que beaucoup semblent découvrir -, les signataires de la France insoumise (440 000 jusqu'au 22 avril) sont appelés à donner leur avis - et non une consigne - sur leur position au second tour. Trois options : vote blanc ou nul, abstention, bulletin de vote Macron. L'option FN n'existe pas, est-il affirmé clairement en conférence de presse du 26 avril. Après le second tour, les urgences mises en avant pendant la première partie de la campagne demeureront : urgences démocratique, sociale, écologique, de la paix. Pour autant, les représentants de FI ne mettent pas les deux candidats dans le même sac et rappellent leur lutte ancienne contre le FN, lutte qui leur a aussi permis pendant la campagne à aider des électeurs FN à s'en détacher. Alors, affirment vigoureusement les intervenants, pas une voix pour le FN ! Si, pour eux, "le vieux monde est mort", il est né une force nouvelle, y compris dans ses formes, qui continuera de se battre. Plus ici.

Lire la suite

Pince-sans-rire

Qui a dit le 24 avril dernier : « La bataille de France vient de débuter. Elle sera longue. Le PS y jouera tout son rôle et il sera à sa place : la première. » ? Quelqu'un qui devrait lire l'article paru sur regards.fr : |url=http://www.regards.fr/web/article/roger-martelli-cambadelis-devra-annoncer-la-mort-clinique-du-ps]"Cambadélis devra annoncer la mort clinique du PS"[/url].

Lire la suite

Sans fard

Qui a dit : « C’était une bonne surprise dimanche soir, notre candidat était en tête. » (CNews, 25/04/2017). Quelqu'une qui n'a pas peur des mots. Solution sur le "Déclarama" de regards.fr.

Lire la suite

L'image de la semaine 21 avril 2017

Avec les prisonniers palestiniens !

Lire la suite

Paroles, paroles…

Il déplorait, il y a peu encore « la radicalisation des militants et sympathisants LR » sous la houlette de Sens commun, courant de François Fillon émanant de la Manif pour tous. Ces gens n’ont pas leur place au gouvernement, disait donc Alain Juppé. Et le voilà qui s’affiche avec François Fillon. Quand il s’agit de faire front contre la présence de J.-L. Mélenchon au second tour, le Bordelais met de l’eau dans son vin !

Lire la suite

Convergence des droits

L’Inter-LGBT s’est adressée aux candidats à l’élection présidentielle. Pas étonnée de la non-réponse de Fillon : « comment un candidat qui envisage de former un gouvernement avec des membres de Sens Commun pourrait-il se positionner sur les questions de droits humains au travers d’engagements pour les personnes LGBT ? » Benoît Hamon approuve les revendications mais marque « quelques réserves sur les moyens d’obtenir une meilleure représentativité des femmes et des personnes LGBT dans les médias. » Quant à Jean-Luc Mélenchon, globalement d’accord, il « précise qu’il voit des convergences entre les revendications du mouvement LGBT avec les questions comme le droit à l’IVG ou le droit de mourir dans la dignité, mais aussi avec le mouvement antiraciste et celui pour les droits civiques des résidents étrangers sur les questions de luttes contre les discriminations et pour l’égalité des droits. C’est pourquoi il propose de travailler sur les droits des personnes "de la naissance à la mort". » Plus ici.

Lire la suite

"Si proche Turquie"

Malgré la répression des démocrates, des médias libres, des élus du HDP, le massacre de villages kurdes, Erdogan ne remporte qu’une demi-victoire car « Le scrutin l’a montré : la Turquie est une société vivante, pleine de potentialités, ne pliant que d’extrême justesse à la démagogie d’un apprenti-dictateur s’appuyant sur la religion. "Le combat continue" est dans ce cas autre chose qu’une formule rituelle : l’expression d’une réalité tangente, d’une situation en attente. » À lire sur le site [|url=http://www.questionsdeclasses.org/?Si-proche-Turquie]Questions de classes[/url]. (Re)lire aussi Cerises n°301.

Lire la suite

Image de la semaine - 14 avril 2017

Ils portent l'espoir

À gauche à Rennes le 26 mars, à droite à Marseille le 9 avril.
À gauche à Rennes le 26 mars, à droite à Marseille le 9 avril.

Lire la suite

Soutiens (1)

Thomas Piketty prêt à voter Mélenchon en cas du duel avec Macron au second tour, Ségolène Royal saluant la campagne du candidat de France insoumise, Arnaud Montebourg soulignant que celui-ci « rassemble la gauche »… quand on vous dit que Mélenchon a le vent en poupe, vérifiez surtout auprès de vos proches, vos collègues, vos voisins !

Lire la suite

Soutiens (2)

Jean-Marie Le Pen pointant les talents d’orateur de Mélenchon, Patrick Buisson affirmant que JLM est « plus chrétien que Fillon »… quand on vous dit que Mélenchon a le vent en poupe, vérifiez que les vieux singes d’extrême-droite ne courent pas derrière lui pour le poignarder.

Lire la suite

Ignominie

A l’heure où nous bouclons Cerises, nous savons que plus rien ne sera épargné à Jean-Luc Mélenchon et, donc, à tous ceux qui le soutiennent et aux millions de citoyens qui vont voter pour lui le 23 avril. Il sera, par exemple, bientôt taxé d’antisémitisme (il l’a d’ailleurs déjà été). On est prévenu que les pires accusations sont à venir et on a même pas peur !

Lire la suite

Ch(armand)

Dans ce monde de brutes, un peu de poésie ? Lire, entendre, voir Armand Gatti, décédé ce 6 avril ici et .

Lire la suite

Appel contre la dictature en Turquie

Ce dimanche 16 avril, les Turcs voteront pour amender (ou non !) la Constitution turque et élargir considérablement (ou non !) les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Un appel en faveur de la solidarité avec les forces de paix, de liberté et de démocratie, de la dignité humaine, contre le totalitarisme et la répression… vient d’être lancé par plusieurs personnalités. Il s’agit rien moins que de « ne pas laisser la Turquie sombrer définitivement dans la dictature ». Ils dénoncent notamment : « Le régime parlementaire actuel serait remplacé par un régime présidentiel, sans séparation des pouvoirs. (…) Le chef de l’État pourrait gouverner par décrets présidentiels sur lesquels l’Assemblée nationale n’aurait aucun droit de regard. Il pourrait instaurer seul l’état d’urgence et prendre des décrets-lois extraordinaires, dérogeant aux droits et libertés de l’homme ». L’appel demande « aux gouvernements de l’Union européenne, notamment au gouvernement français d’agir avec fermeté pour que la Turquie respecte la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ». Le texte intégral de l’appel est ici.

Lire la suite

Image de la semaine - 7 avril 2017

Cacher cette vérité
que nous ne voulons pas entendre

Lire la suite

Crime de guerre

Ce 4 avril, un nouveau sommet dans l'horreur aura été atteint à Khan Cheikhoun, dans le nord-ouest de la Syrie, avec un bombardement utilisant des armes chimiques (de type gaz sarin, selon Médecins sans frontières) qui a tué 86 personnes, dont 30 enfants, auxquels s'ajoutent des dizaines de blessés. Lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, le lendemain, les États-Unis, la France et l'Angleterre ont attribué le crime à l’État syrien et proposé un projet de résolution condamnant cette attaque et annonçant une enquête de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. La France a dénoncé « des crimes de guerre, des crimes de guerre à grande échelle, des crimes de guerre avec des armes chimiques ». À l'heure où nous écrivons ces lignes, les discussions se poursuivaient, notamment avec la Russie, opposée dans un premier temps au projet de résolution.

Lire la suite

Unité

Le résultat d'un sondage Ifop pour Nouvelle Donne sur l'adhésion des sympathisants de la gauche à une candidature unitaire de gauche à la présidentielle a été rendu public cette semaine. À la question ''Seriez-vous favorable ou opposé à un rassemblement de Jean-Luc Mélenchon et de Benoît Hamon pour proposer une candidature unique de la gauche au premier tour de l’élection présidentielle ? '', 78 % des sondés répondent favorablement. Malheureusement, il n'y avait pas de question sur le nom à faire figurer sur le bulletin.

Lire la suite

Dynamique

Dans Communistes, le supplément de L'Humanité, daté du 5 avril, le PCF annonce la tenue de 10 000 points de rencontre de proximité d'ici au premier tour de l'élection présidentielle afin de « porter le plus haut possible et le plus loin possible la candidature de Jean-Luc Mélenchon, tout en agissant pour créer un rapport gauche / droite plus favorable et des élections législatives se fixant l'objectif de rassemblements et de candidatures majoritaires à gauche ». Facile, ça fait 555 par jour (dimanches compris).

Lire la suite

Avenir du syndicalisme

La CFDT vient de devenir la première organisation syndicale représentative dans le secteur privé, devant la CGT (qui reste néanmoins première confédération au niveau global, grâce à son avance dans le secteur public). Le secrétaire général de la CGT a refusé de mettre la tête dans le sable, en polémiquant sur les conditions de vote (souvent déplorables, au demeurant). Il a notamment évoqué l'ampleur des « déserts syndicaux » où sa confédération est absente et ne parvient pas à s'implanter. Cependant, Philippe Martinez n'esquisse aucune réflexion sur l'identité du syndicalisme, notamment sur le rapport du syndicalisme à l'alternative, ou sur les rapports entre mouvement, syndicats et forces politiques. Même les tentatives de rapprochements d'il y a quelques années entre syndicats dits de transformation sociale paraissent oubliées. Pourvu que ça change !

Lire la suite

Image de la semaine - 31 mars 2017

#slamsolidarite. De Montpellier, le 25 mars, la jeune slameuse guyanaise Mire le Monde envoie un enregistrement à ses compatriotes : « mon cœur et mes pensées se tournent vers ma Guyane (...) Je n'ai que ma plume et ma feuille blanche pour compenser l'absence. (…) Pour tous les Guyanais et tous ceux qui se battent au jour le jour ! »

Lire la suite

Liaisons dangereuses

Plusieurs organisations (Association France Palestine Solidarité, CCFD – Terre Solidaire, Fair Finance France, FIDH, LDH, Solidaires, CGT et Al-Haq) ont publié le 29 mars un rapport sur Les liaisons dangereuses des banques et assurances françaises avec la colonisation israélienne. Y sont dénoncés les liens entre banques et assurances françaises - BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole (et sa filiale LCL), BPCE (et sa filiale Natixis), et AXA - et des banques et entreprises israéliennes impliquées dans le maintien et le développement des colonies israéliennes. Et cela au mépris de leur adhésion aux lignes directrices internationales et des engagements pris relatifs au respect des droits humains. La pratique ne suit pas, écrivent les organisations qui rappellent aussi l’engagement d’Alstom - dont l’État français est actionnaire - dans des grands projets d’infrastructures dans ces colonies. Le fric passe avant les droits du peuple palestinien.

Lire la suite

Liaisons dangereuses (2).

Vladimir Poutine « a adoubé la présidente du FN comme un partenaire à part entière », écrit Le Monde du 24 mars. Photos largement diffusées à la télévision officielle. Réception à la Douma, le parlement russe, où elle a été photographiée avec Vitali Milonov, rédacteur de la loi sanctionnant la "propagande homosexuelle", ainsi qu’avec Maria Katasonova, 21 ans, nationaliste belliqueuse, fan du trio Poutine-Trump-MLP, assistante parlementaire du député d'extrême-droite Evgeny Fedorov. Des éléments de communication qui illustrent les engagements de la frontiste avec un régime qui s’illustrait peu après par une nouvelle répression massive des manifestations anticorruption à Moscou. La fan russe de Marine Le Pen, venue en France, a visité l’Assemblée nationale et y a assisté, dans le public, à une réunion organisée par le Dialogue franco-russe avec les représentants de candidats à la présidentielle, mercredi dernier. A la tête de l’association, V. Iakounine, fidèle de Poutine, et Thierry Mariani, député LR , modérateur de la réunion, Frédéric Pons, auteur du livre Poutine. Au coeur des secrets de la Russie moderne, longtemps journaliste à Valeurs actuelles.

Lire la suite

"Menace turque"

Non, il ne s’agit pas de la répression des démocrates turcs, des conditions de détention qui amènent plusieurs député-e-s du HDP à faire une grève de la faim. Le PDG de Total s’inquiète d’une potentielle déferlante turque. Mercredi 29 mars, au Club de l’économie du Monde, Patrick Pouyanne a déclaré : «  Je suis frappé quand je vais en Turquie par la volonté du président Erdogan de recréer l’Empire ottoman. En une dizaine d’années, Turkish Airlines est devenue la compagnie aérienne qui dessert le plus de villes dans le monde. Le pays disposait de dix ambassades en Afrique, il en a maintenant 55. Il existe une vraie volonté de puissance, qui est inquiétante dans cette région aux portes de l’Europe. »

Lire la suite

Démission

Dans une tribune publiée par Le Monde, Patrick Braouezec annonce son soutien à Emmanuel Macron, pour éviter un duel entre Fillon et Le Pen au second tour de la présidentielle, et contre la possibilité de « 5 ans de politique rétrograde ». Éviter 5 ans de politique rétrograde avec Macron, il faut du culot pour l'écrire ! En supprimant 120 000 postes de fonctionnaires, dont 70 000 dans la Fonction publique territoriale ? En baissant les dépenses publiques de 60 milliards d'euros ? En baissant les charges des entreprises ? Le président Front de gauche de Plaine Commune (93) appelle à être « exigeant » et « vigilant », estimant qu'Emmanuel Macron serait « avec Benoît Hamon, le seul à prendre résolument la dimension des mutations du monde contemporain, et notamment celles du monde du travail ». Y'a qu'à voir les propositions de l'ancien ministre de l'Économie, qui entend « libérer le travail en privilégiant le contrat sur la loi », « accorder la primauté aux accords d'entreprise sur les accords de branche », « éliminer les contraintes statutaires qui restreignent l’accès aux postes d’encadrement supérieur dans la Fonction publique », « économiser 2 milliards par an de dépenses des collectivités territoriales », « remplacer l'impôt sur les grandes fortunes par un Impôt sur la Fortune Immobilière, qui reposera uniquement sur les biens immobiliers  », etc. Rejoindre le candidat du Medef, c’est ça prendre la « dimension des mutations du monde contemporain » ?

Lire la suite

Incohérence

L'engagement de Patrick Braouezec se poursuivra lors des élections législatives où, cette fois, il « appelle à voter pour les candidats présentés par le PCF ou par le Front de gauche ». Et d’expliquer : « Ma position est sans doute symptomatique de ce monde actuel décrit par Edgar Morin : "Un monde contradictoire, complexe et incertain" ». Quel habillage pour ériger l’incohérence en vertu !

Lire la suite

Télécharger
le dernier numéro

Cerises :
tous les numéros

Aujourd'hui

Hier

Actualité