Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Paroles, paroles…

Il déplorait, il y a peu encore « la radicalisation des militants et sympathisants LR » sous la houlette de Sens commun, courant de François Fillon émanant de la Manif pour tous. Ces gens n’ont pas leur place au gouvernement, disait donc Alain Juppé. Et le voilà qui s’affiche avec François Fillon. Quand il s’agit de faire front contre la présence de J.-L. Mélenchon au second tour, le Bordelais met de l’eau dans son vin !

Lire la suite

Convergence des droits

L’Inter-LGBT s’est adressée aux candidats à l’élection présidentielle. Pas étonnée de la non-réponse de Fillon : « comment un candidat qui envisage de former un gouvernement avec des membres de Sens Commun pourrait-il se positionner sur les questions de droits humains au travers d’engagements pour les personnes LGBT ? » Benoît Hamon approuve les revendications mais marque « quelques réserves sur les moyens d’obtenir une meilleure représentativité des femmes et des personnes LGBT dans les médias. » Quant à Jean-Luc Mélenchon, globalement d’accord, il « précise qu’il voit des convergences entre les revendications du mouvement LGBT avec les questions comme le droit à l’IVG ou le droit de mourir dans la dignité, mais aussi avec le mouvement antiraciste et celui pour les droits civiques des résidents étrangers sur les questions de luttes contre les discriminations et pour l’égalité des droits. C’est pourquoi il propose de travailler sur les droits des personnes "de la naissance à la mort". » Plus ici.

Lire la suite

"Si proche Turquie"

Malgré la répression des démocrates, des médias libres, des élus du HDP, le massacre de villages kurdes, Erdogan ne remporte qu’une demi-victoire car « Le scrutin l’a montré : la Turquie est une société vivante, pleine de potentialités, ne pliant que d’extrême justesse à la démagogie d’un apprenti-dictateur s’appuyant sur la religion. "Le combat continue" est dans ce cas autre chose qu’une formule rituelle : l’expression d’une réalité tangente, d’une situation en attente. » À lire sur le site [|url=http://www.questionsdeclasses.org/?Si-proche-Turquie]Questions de classes[/url]. (Re)lire aussi Cerises n°301.

Lire la suite

Image de la semaine - 14 avril 2017

Ils portent l'espoir

À gauche à Rennes le 26 mars, à droite à Marseille le 9 avril.
À gauche à Rennes le 26 mars, à droite à Marseille le 9 avril.

Lire la suite

Soutiens (1)

Thomas Piketty prêt à voter Mélenchon en cas du duel avec Macron au second tour, Ségolène Royal saluant la campagne du candidat de France insoumise, Arnaud Montebourg soulignant que celui-ci « rassemble la gauche »… quand on vous dit que Mélenchon a le vent en poupe, vérifiez surtout auprès de vos proches, vos collègues, vos voisins !

Lire la suite

Soutiens (2)

Jean-Marie Le Pen pointant les talents d’orateur de Mélenchon, Patrick Buisson affirmant que JLM est « plus chrétien que Fillon »… quand on vous dit que Mélenchon a le vent en poupe, vérifiez que les vieux singes d’extrême-droite ne courent pas derrière lui pour le poignarder.

Lire la suite

Ignominie

A l’heure où nous bouclons Cerises, nous savons que plus rien ne sera épargné à Jean-Luc Mélenchon et, donc, à tous ceux qui le soutiennent et aux millions de citoyens qui vont voter pour lui le 23 avril. Il sera, par exemple, bientôt taxé d’antisémitisme (il l’a d’ailleurs déjà été). On est prévenu que les pires accusations sont à venir et on a même pas peur !

Lire la suite

Ch(armand)

Dans ce monde de brutes, un peu de poésie ? Lire, entendre, voir Armand Gatti, décédé ce 6 avril ici et .

Lire la suite

Appel contre la dictature en Turquie

Ce dimanche 16 avril, les Turcs voteront pour amender (ou non !) la Constitution turque et élargir considérablement (ou non !) les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Un appel en faveur de la solidarité avec les forces de paix, de liberté et de démocratie, de la dignité humaine, contre le totalitarisme et la répression… vient d’être lancé par plusieurs personnalités. Il s’agit rien moins que de « ne pas laisser la Turquie sombrer définitivement dans la dictature ». Ils dénoncent notamment : « Le régime parlementaire actuel serait remplacé par un régime présidentiel, sans séparation des pouvoirs. (…) Le chef de l’État pourrait gouverner par décrets présidentiels sur lesquels l’Assemblée nationale n’aurait aucun droit de regard. Il pourrait instaurer seul l’état d’urgence et prendre des décrets-lois extraordinaires, dérogeant aux droits et libertés de l’homme ». L’appel demande « aux gouvernements de l’Union européenne, notamment au gouvernement français d’agir avec fermeté pour que la Turquie respecte la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ». Le texte intégral de l’appel est ici.

Lire la suite

Image de la semaine - 7 avril 2017

Cacher cette vérité
que nous ne voulons pas entendre

Lire la suite

Crime de guerre

Ce 4 avril, un nouveau sommet dans l'horreur aura été atteint à Khan Cheikhoun, dans le nord-ouest de la Syrie, avec un bombardement utilisant des armes chimiques (de type gaz sarin, selon Médecins sans frontières) qui a tué 86 personnes, dont 30 enfants, auxquels s'ajoutent des dizaines de blessés. Lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, le lendemain, les États-Unis, la France et l'Angleterre ont attribué le crime à l’État syrien et proposé un projet de résolution condamnant cette attaque et annonçant une enquête de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. La France a dénoncé « des crimes de guerre, des crimes de guerre à grande échelle, des crimes de guerre avec des armes chimiques ». À l'heure où nous écrivons ces lignes, les discussions se poursuivaient, notamment avec la Russie, opposée dans un premier temps au projet de résolution.

Lire la suite

Unité

Le résultat d'un sondage Ifop pour Nouvelle Donne sur l'adhésion des sympathisants de la gauche à une candidature unitaire de gauche à la présidentielle a été rendu public cette semaine. À la question ''Seriez-vous favorable ou opposé à un rassemblement de Jean-Luc Mélenchon et de Benoît Hamon pour proposer une candidature unique de la gauche au premier tour de l’élection présidentielle ? '', 78 % des sondés répondent favorablement. Malheureusement, il n'y avait pas de question sur le nom à faire figurer sur le bulletin.

Lire la suite

Dynamique

Dans Communistes, le supplément de L'Humanité, daté du 5 avril, le PCF annonce la tenue de 10 000 points de rencontre de proximité d'ici au premier tour de l'élection présidentielle afin de « porter le plus haut possible et le plus loin possible la candidature de Jean-Luc Mélenchon, tout en agissant pour créer un rapport gauche / droite plus favorable et des élections législatives se fixant l'objectif de rassemblements et de candidatures majoritaires à gauche ». Facile, ça fait 555 par jour (dimanches compris).

Lire la suite

Avenir du syndicalisme

La CFDT vient de devenir la première organisation syndicale représentative dans le secteur privé, devant la CGT (qui reste néanmoins première confédération au niveau global, grâce à son avance dans le secteur public). Le secrétaire général de la CGT a refusé de mettre la tête dans le sable, en polémiquant sur les conditions de vote (souvent déplorables, au demeurant). Il a notamment évoqué l'ampleur des « déserts syndicaux » où sa confédération est absente et ne parvient pas à s'implanter. Cependant, Philippe Martinez n'esquisse aucune réflexion sur l'identité du syndicalisme, notamment sur le rapport du syndicalisme à l'alternative, ou sur les rapports entre mouvement, syndicats et forces politiques. Même les tentatives de rapprochements d'il y a quelques années entre syndicats dits de transformation sociale paraissent oubliées. Pourvu que ça change !

Lire la suite

Image de la semaine - 31 mars 2017

#slamsolidarite. De Montpellier, le 25 mars, la jeune slameuse guyanaise Mire le Monde envoie un enregistrement à ses compatriotes : « mon cœur et mes pensées se tournent vers ma Guyane (...) Je n'ai que ma plume et ma feuille blanche pour compenser l'absence. (…) Pour tous les Guyanais et tous ceux qui se battent au jour le jour ! »

Lire la suite

Liaisons dangereuses

Plusieurs organisations (Association France Palestine Solidarité, CCFD – Terre Solidaire, Fair Finance France, FIDH, LDH, Solidaires, CGT et Al-Haq) ont publié le 29 mars un rapport sur Les liaisons dangereuses des banques et assurances françaises avec la colonisation israélienne. Y sont dénoncés les liens entre banques et assurances françaises - BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole (et sa filiale LCL), BPCE (et sa filiale Natixis), et AXA - et des banques et entreprises israéliennes impliquées dans le maintien et le développement des colonies israéliennes. Et cela au mépris de leur adhésion aux lignes directrices internationales et des engagements pris relatifs au respect des droits humains. La pratique ne suit pas, écrivent les organisations qui rappellent aussi l’engagement d’Alstom - dont l’État français est actionnaire - dans des grands projets d’infrastructures dans ces colonies. Le fric passe avant les droits du peuple palestinien.

Lire la suite

Liaisons dangereuses (2).

Vladimir Poutine « a adoubé la présidente du FN comme un partenaire à part entière », écrit Le Monde du 24 mars. Photos largement diffusées à la télévision officielle. Réception à la Douma, le parlement russe, où elle a été photographiée avec Vitali Milonov, rédacteur de la loi sanctionnant la "propagande homosexuelle", ainsi qu’avec Maria Katasonova, 21 ans, nationaliste belliqueuse, fan du trio Poutine-Trump-MLP, assistante parlementaire du député d'extrême-droite Evgeny Fedorov. Des éléments de communication qui illustrent les engagements de la frontiste avec un régime qui s’illustrait peu après par une nouvelle répression massive des manifestations anticorruption à Moscou. La fan russe de Marine Le Pen, venue en France, a visité l’Assemblée nationale et y a assisté, dans le public, à une réunion organisée par le Dialogue franco-russe avec les représentants de candidats à la présidentielle, mercredi dernier. A la tête de l’association, V. Iakounine, fidèle de Poutine, et Thierry Mariani, député LR , modérateur de la réunion, Frédéric Pons, auteur du livre Poutine. Au coeur des secrets de la Russie moderne, longtemps journaliste à Valeurs actuelles.

Lire la suite

"Menace turque"

Non, il ne s’agit pas de la répression des démocrates turcs, des conditions de détention qui amènent plusieurs député-e-s du HDP à faire une grève de la faim. Le PDG de Total s’inquiète d’une potentielle déferlante turque. Mercredi 29 mars, au Club de l’économie du Monde, Patrick Pouyanne a déclaré : «  Je suis frappé quand je vais en Turquie par la volonté du président Erdogan de recréer l’Empire ottoman. En une dizaine d’années, Turkish Airlines est devenue la compagnie aérienne qui dessert le plus de villes dans le monde. Le pays disposait de dix ambassades en Afrique, il en a maintenant 55. Il existe une vraie volonté de puissance, qui est inquiétante dans cette région aux portes de l’Europe. »

Lire la suite

Démission

Dans une tribune publiée par Le Monde, Patrick Braouezec annonce son soutien à Emmanuel Macron, pour éviter un duel entre Fillon et Le Pen au second tour de la présidentielle, et contre la possibilité de « 5 ans de politique rétrograde ». Éviter 5 ans de politique rétrograde avec Macron, il faut du culot pour l'écrire ! En supprimant 120 000 postes de fonctionnaires, dont 70 000 dans la Fonction publique territoriale ? En baissant les dépenses publiques de 60 milliards d'euros ? En baissant les charges des entreprises ? Le président Front de gauche de Plaine Commune (93) appelle à être « exigeant » et « vigilant », estimant qu'Emmanuel Macron serait « avec Benoît Hamon, le seul à prendre résolument la dimension des mutations du monde contemporain, et notamment celles du monde du travail ». Y'a qu'à voir les propositions de l'ancien ministre de l'Économie, qui entend « libérer le travail en privilégiant le contrat sur la loi », « accorder la primauté aux accords d'entreprise sur les accords de branche », « éliminer les contraintes statutaires qui restreignent l’accès aux postes d’encadrement supérieur dans la Fonction publique », « économiser 2 milliards par an de dépenses des collectivités territoriales », « remplacer l'impôt sur les grandes fortunes par un Impôt sur la Fortune Immobilière, qui reposera uniquement sur les biens immobiliers  », etc. Rejoindre le candidat du Medef, c’est ça prendre la « dimension des mutations du monde contemporain » ?

Lire la suite

Incohérence

L'engagement de Patrick Braouezec se poursuivra lors des élections législatives où, cette fois, il « appelle à voter pour les candidats présentés par le PCF ou par le Front de gauche ». Et d’expliquer : « Ma position est sans doute symptomatique de ce monde actuel décrit par Edgar Morin : "Un monde contradictoire, complexe et incertain" ». Quel habillage pour ériger l’incohérence en vertu !

Lire la suite

Harcèlement

Denis Baupin vient d’avoir le bonheur d’apprendre le classement sans suite de l’enquête préliminaire qui le visait, depuis mai 2016, pour des faits présumés d'agressions et de harcèlements sexuels. Le procureur de la République de Paris a en effet indiqué que si les accusations d'Isabelle Attard, Annie Lahmer, Elen Debost et Sandrine Rousseau avaient pu être « corroborées par des témoignages », ils sont néanmoins prescrits. Le député écologiste prévoit maintenant de porter plainte en diffamation contre ses accusatrices. Le porte parole d’EELV, Julien Bayou, réagit ainsi : « Il devrait plutôt se faire tout petit, plutôt que de jeter en pâture ses accusatrices ». En effet, et ce n’est pas parce que la journée internationale des femmes est passée qu’on ne va pas continuer de parler de toutes les formes de sexisme et de violences envers les femmes !

Lire la suite

Amen

À l’heure où nous bouclons ce numéro, nous apprenons qu’un bureau du Conseil régional des Pays de la Loire était aménagé en salle de prière à l'époque où François Fillon en était le premier vice-président, entre 1998 et 2004. Selon Le Canard Enchaîné, à l'étage du cabinet de l’Exécutif, un bureau avait été « aménagé en chapelle », avec « un crucifix, un prie-Dieu et des images pieuses ». Précisons : ceci n’est pas une blague.

Lire la suite

L'image de la semaine - 3 mars 2017

Le temps de la subversion

Le carnaval a de tous temps été la fête de la satire et de la subversion. Cette année, Trump en a partout fait les frais (ci-dessus à Viareggio).
Le carnaval a de tous temps été la fête de la satire et de la subversion. Cette année, Trump en a partout fait les frais (ci-dessus à Viareggio).

Lire la suite

Drogues (1)

Un appel pluraliste vient d'être lancé pour l'ouverture d'un débat national sur la législation des drogues en France. Constatant l’échec d’une politique fondée quasi-exclusivement sur la répression, il souligne notamment qu’il « est dorénavant établi qu’en dépit des moyens considérables mobilisés pour y parvenir, la vision d’un monde sans drogues, promue depuis plus de cinquante ans, a eu des conséquences dramatiques sans pour autant atteindre ses objectifs ». Il indique qu’une majorité de Français sont favorables à l’ouverture d’un débat sur la question des drogues lors de la campagne présidentielle et que « 84 % considèrent que la législation actuelle est inefficace ». Les signataires proposent la tenue d’assises publiques nationales afin de « sortir de l’impasse » et esquissent trois objectifs concrets pour une nouvelle politique publique des drogues : « réduire le trafic illicite et les violences inhérentes, réduire la consommation et les risques sanitaires associés et réduire les coûts pour la société et l’État ». Parmi les signataires, on note la présence de Michel Kazatchkine, Bernard Kouchner, Roselyne Bachelot, Alain Brillet, Serge Hefez, Didier Jayle, Eric Piolle, Noël Mamère, Jean-Michel Ribes, Willy Rozenbaum, Francine Bavay, Rony Bauman, Cécile Duflot, William Lowenstein, Laurent Mucchielli, Gilles Pialoux, Bruno Spire… Publiée initialement dans Le Monde, cet appel est aussi une pétition à signer ici.

Lire la suite

Drogues (2)

Le programme de la France Insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, appelle à « changer de logique en matière d’addiction et de drogues ». Il propose notamment de « légaliser et encadrer la consommation, la production et la vente de cannabis dans des conditions permettant de lutter contre l'addiction ».

Lire la suite

Perversion

Qui se souvient du prêtre et psychothérapeute Tony Anatrella ? Il fut pendant des années connu pour ses écrits sur la sexualité des adolescents, pourfendeur du PACS et du mariage entre personnes du même sexe. On lui doit de brillantes thèses : « le nazisme, le marxisme et le fascisme sont des idéologies de nature homosexuelle : leur discours, leurs insignes et leurs actions le prouvent au premier degré puisqu’elles privilégient tout ce qui est semblable ». Et celle selon laquelle l'homosexualité est « un inachèvement et une immaturité foncière de la sexualité humaine (…) Elle pourrait même être perçue comme une réalité déstabilisante pour les personnes et pour la société. » Il stigmatise alors « les prêtres gays (qui) ont tendance à détourner leur fonction à des fins narcissiques », « sont dans la séduction » et « ont de sérieuses difficultés pour se situer institutionnellement dans la coopération avec les autres ». Il est aujourd'hui accusé d'agressions sexuelles lors de ses thérapies destinées à guérir ses patients de leur homosexualité (les premières accusations d'abus sexuels datent en fait d'une dizaine d'années !). Une procédure canonique, c'est-à-dire régie par le droit de l’Église, a été ouverte à son encontre,  signe qu'il est peut-être enfin lâché par la hiérarchie catholique.

Lire la suite

Y'a comme un problème…

Selon les derniers sondages, Marine Le Pen pourrait atteindre des sommets, non seulement au premier tour de la présidentielle, mais aussi au second. On lit ainsi qu'elle pourrait obtenir 44 % face à Fillon et 41 % face à Macron. De l'affaire Pénélope au contexte géopolitique, la candidate frontiste semble n'avoir plus besoin de faire campagne, comme si le système politique était devenu un fruit trop mûr, qui ne demande plus qu'à tomber. Même les affaires ne semblent pas avoir prise sur le point de vue des électeurs. Mercredi, un garde du corps et lacheffe de cabinet de MLP étaient en garde à vue sur des soupçons d'emplois fictifs au Parlement européen ? Cela semble ne faire ni chaud ni froid à des électeurs qui, pourtant, dénoncent la corruption de l'establishement ! Beaucoup veulent croire qu'une bonne manière de dire merde au système serait le vote frontiste, alors que depuis des années le Front national n'est qu'un des symptômes d'une crise politique et sociale que ses propositions conduisent toutes à aggraver.

Lire la suite

Quel suspens !

Macron avait commencé à dégonfler dans les sondages, et voilà que Bayrou remet cent sous dans la machine. C'est que le leader du Modem est agile : il y a quelques semaines, il interrogeait : « Emmanuel Macron est le principal responsable de la politique économique de François Hollande depuis quatre ans. Pour quel résultat ? » ; aujourd'hui, il affirme : «  nous pouvons faire de grandes choses ensemble ». En ligne de mire : gagner sur les ruines de la candidature Fillon et sur l'échec annoncé des socialistes. Soyons en sûr : cette élection présidentielle sera faite de multiples surprises, ce qui veut dire que rien n’est joué dans aucun sens.

Lire la suite

Méchant garçon

Dans une note de blog, Jean-Luc Mélenchon raconte par le menu comment Benoît Hamon n'a pas donné suite à la lettre qu'il lui adressée tout récemment, ou plutôt a cherché à lui faire porter le costume du « méchant garçon anti-unitaire ». Et le candidat insoumis d'interroger : « Mais pourquoi toutes ces personnes sensées, souvent militantes, conscientes, ramènent-elles tout cela à une bataille d’égo ? Pourquoi excluent-elles les sujets qui nous séparent et cinq ans de gouvernement Hollande de leurs raisonnements ? Quel genre d’égo aurais-je à mettre en balance à ce point de ma vie et de mon engagement politique ? Pourquoi pas une de ces personnes si soucieuses de psychologie ne mentionnent jamais ni le programme L'avenir en commun, ni son chiffrage en public ? » Et de terminer : « J’attends la réponse [à sa lettre] et le rendez-vous café qui va avec ».

Lire la suite

Image de la semaine

1998...
1998...

Turquie, la torture incessante

Lire la suite

Magouilles

François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron… trois candidats à l’élection présidentielle sont aujourd’hui mis en cause dans des affaires d’argent. Le premier est multi-mis en cause, notamment soupçonné d’avoir salarié comme collaborateurs à l’Assemblée nationale sa femme et ses enfants… sans que le travail correspondant soit réalisé. Soit un total de près d’1 million d’euros détournés. Amusant, de la part du candidat de la réduction des dépenses publiques ! La seconde, qui passe son temps à stigmatiser les partis traditionnels, doit 300 000 euros au Parlement européen, pour cause d’emplois fictifs de collaborateurs. Drôle, de la part d’une candidate anti-système ! Le troisième aurait utilisé les moyens de son ministère pour préparer son offensive politique. Mort de rire, de la part du promoteur d’un État efficace et bien géré ! Sans blague, une opération Mains propres en France, c’est maintenant ?

Lire la suite

Révisions

Invité par des patrons de start-up, François Fillon a notamment déclaré, le sourire aux lèvres : « Si Emmanuel Macron veut venir dans mon gouvernement, je ne suis pas contre ». Ils pourraient dès à présent réviser ensemble leurs leçons de gestion de l’argent public !

Lire la suite

Des millions face à Trump !

À l’heure où nous bouclons Cerises, la pétition mondiale intitulée "Citoyens du monde, nous sommes unis contre vos tentatives de division", qui dénonce les politiques racistes et antiféministes du nouveau président des États-Unis, s’apprête à dépasser les 5 millions de signatures. En voici le texte intégral : « Cher M. Trump, Vous n'avez pas l'étoffe d'un grand homme. Le monde entier rejette votre peur de l'autre, vos appels à la haine et votre intolérance. Vous légitimez la torture, appelez au meurtre de civils et encouragez la violence en général : nous ne voulons pas de cela. Vous dénigrez les femmes, les musulmans, les Mexicains et des millions d'autres personnes parce qu'elles ne vous ressemblent pas, ne parlent pas comme vous ou ne prient pas le même Dieu que vous : nous ne voulons pas de cela.  Face à vos peurs, nous faisons le choix de la compassion. Face à vos discours catastrophistes, nous faisons le choix de l'espoir. Face à votre ignorance, nous faisons le choix de l'ouverture ». C’est ici.

Lire la suite

Image de la semaine

De Washington à Paris
et ailleurs dans le monde

Lire la suite

De la parole aux actes (1)

Ceux qui pensaient que Donald Trump allait atténuer son discours, et finalement, ne pas tenter de mettre en œuvre les options qu’il a défendues ces derniers mois devraient regarder les premières décisions du nouveau Président américain. Premiers décrets : casse de l’Obamacare (la réforme phare d’Obama concernant l’accès à l’Assurance maladie), relance des projets d’oléoducs précédemment stoppés à la suite des mobilisations écologistes, retrait du traité de libre-échange transpacifique (TPP), gel des embauches de fonctionnaires au niveau fédéral (sauf pour l’armée), décret interdisant le financement de certaines associations qui soutiennent l’avortement...

Lire la suite

De la parole aux actes (2)

Trump a nommé seulement trois femmes à des postes stratégiques. C’est la première fois depuis le mandat de Ronald Reagan que leur nombre est aussi bas. Au contraire, les milliardaires (et millionnaires) se comptent en nombre dans cette équipe : Wirlbur Ross, surnommé le Roi de la banqueroute (3 milliards de dollars, secrétaire au commerce), la 43e fortune mondiale Carl Icahn (16 milliards, conseiller spécial en charge de… la régulation financière), Betsy DeVos (5,4 milliards, secrétaire à l’éducation), l’ex PDG d’ExxonMobil Rex Tillerson (325 millions, secrétaire à la politique étrangère), l’ancien banquier de Goldman Sachs Steven Mnuchin (300 millions, secrétaire d’État au… Trésor), etc. Qui a dit que la lutte des classes n’existe pas ?

Lire la suite

Résistance

Si la domination durable de Trump n’est pas jouée d’avance, ce n’est pas d’abord parce qu’il pourrait spontanément renoncer à tels et tels de ces projets. C’est plutôt parce que la résistance de la société américaine pourrait prendre de l’ampleur rapidement, si l’on en croit quelques indices : les mobilisations massives le jour de l’investiture et depuis (dont l’énorme succès de la Marche des femmes), les enquêtes d’opinion (autour de 40 % d’avis favorables). C’est aussi que le principe de réalité - l’Amérique est une puissante en déclin, le monde est multipolaire, les aspirations démocratiques, égalitaires et écologiques sont puissantes, etc. - pourrait bien, à un moment ou à un autre, se rappeler à Monsieur Toupuissant. Le plus tôt serait le mieux !

Lire la suite

Télécharger
le dernier numéro

Cerises :
tous les numéros

Aujourd'hui

Hier

Actualité