Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Le panier de la semaine

Le panier du 8 février

Cerise rouge. La veille du séminaire sur le communisme organisé par l’Association des communistes unitaires, j’ai relu L’Idéologie allemande (1846) de Karl Marx. J’ai y trouvé 23 occurrences pour le terme individu, 15 pour le terme communisme, 1 pour le terme parti. Il faut dire que j’ai relu le texte à l’endroit.

Cerises écrasée. Un réseau puissant, soupçonné d’avoir truqué des centaines de rencontres de football dans le monde a été démantelé, a révélé l’office européen de police Europol. Selon les premiers éléments de l’enquête, 380 matchs ont été truqués entre 2008 et 2011, impliquant plus de 400 arbitres, dirigeants, joueurs et criminels. Ainsi que des matchs de la Ligue des champions et de grands championnats européens (qualifications à la Coupe de monde et à l’Euro). Du jamais vu. Car corrompre des clubs, des arbitres ou des joueurs de ce niveau exige des moyens considérables. La déontologie est un sport de combat.

Burlat. Avec les paris sportifs, les spéculateurs ont droit au double effet Kiss Cool : ils engrangent des bénéfices et blanchissent l’argent. Accident ? Le secteur ressemble comme deux gouttes de sueur à un marché financier, où les risques sont associés à la perspective de profits démesurés. La différence avec les grandes banques ? Ici, des joueurs sont augmentés quand ils perdent. Les paris sportifs prospèrent à l’échelle mondiale dans les conditions de la concurrence "libre et non faussée" : le consommateur se dirige vers le producteur de son choix, les sites comparateurs de cotes l’orientent vers la meilleure offre. L’idéologie est un sport de combat.

Cerise noire. Au rugby, truquer un match est plus compliqué. Il faut acheter le capitaine, le buteur, des joueurs clés. Et la mêlée, ce pack des huit joueurs avant, n’est pas facile à briser. La résistance est un sport collectif.

Griotte. Des syndicalistes condamnés pour avoir refusé un prélèvement ADN (Continental), pour avoir fait le lien sur leur blog entre le suicide de leurs collègues et les conditions de travail (Eurodisney), pour s’être opposés à la construction d’une installation de production d’énergie ou d’un aéroport… Ils sont ainsi des milliers en France, représentants syndicaux, militants associatifs ou politiques a avoir été lourdement sanctionnés. Une proposition de loi visant à amnistier « les faits commis à l’occasion de mouvements sociaux, d’activités syndicales et revendicatives » sera présentée le 27 février par les parlementaires du Front de gauche. Vu le traitement infligé cette semaine aux sidérurgistes venus défendre l’emploi et l’acier devant le Parlement européen, bloqués et fouillés dans leurs autobus à 10 kms de Strasbourg, empêchés de défiler, essuyant des tirs de Flash-Ball pendant la manif, cela promet. La sidérurgie est un sport de combat.

Pruneau Après le concert des Enfoirés l’autre dimanche, Gad Elmaleh a tweeté : « La folie ce soir à Bercy, ce soir, avec les Enfoirés. Longue vie aux Restos du Cœur. » Gad, la prochaine fois, au lieu de souhaiter longue vie à la misère et à la précarité, si tu lisais à la télé le discours de Victor Hugo à l’Assemblée nationale (1849) : « Je ne suis pas, Messieurs, de ceux qui croient qu'on peut supprimer la souffrance en ce monde, (…), mais je suis de ceux qui pensent et qui affirment qu'on peut détruire la misère. Remarquez-le bien, Messieurs, je ne dis pas diminuer, amoindrir, limiter, circonscrire, je dis détruire. »

Cerise mystère

La solution est dans le numéro complet (169) de Cerises à télécharger sur ce site