Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Idées / Le panier de la semaine

Le panier du 25 janvier

Cerise noire. Ce devait être l’alpha et l’oméga de la lutte contre la spéculation : "la séparation et la régulation des activités bancaires". Ou comment isoler dans une filiale les activités spéculatives des banques, sans en couper les tuyaux. Las, le projet de loi gouvernemental français est aussi faible que les banquiers puissants. Les analystes financiers estiment qu'entre 0,5 et 5 % seulement des activités devraient être concernées par la filialisation. La réformette est bien moins ambitieuse que les projets américain Volcker et britannique Vickers, et très en-deçà des recommandations du rapport européen Liikanen. Avec une telle impulsion, l’Union européenne va être stimulée.

Cerise rouge. Gaël Giraud, chercheur au CNRS et à l'École d'économie (Paris), a fait circuler à l'Assemblée nationale une note sur le projet en question. Rendue publique lundi 21 janvier à la Sorbonne lors d'une réunion intitulée "Le projet de loi sépare-t-il vraiment ?", elle indique que la réforme cumule « toutes les faiblesses des modèles étrangers, sans hériter d'aucune de leurs qualités. » Et si le Front de gauche faisait circuler une note "populaire et partagée" sur la socialisation des banques ?

Cerise confite. « Après un an de lobbying acharné, les banques n'ont plus grand-chose à craindre du chef de l'État. », analyse Sylvie de la Brosse dans L’Express du 21 janvier 2013. Soit 12 mois exactement après le discours du Bourget de François Hollande et sa déclaration de guerre à la finance, cet « ennemi ».

Cherry. « Notre tâche ne sera pas terminée tant que nos frères et nos sœurs homosexuelles ne seront pas traités par la loi comme n’importe qui d’autre, car si nous avons tous été créés égaux, alors assurément l’amour que nous nous portons doit aussi être égal. », a déclaré, sur un ton religieux, Barack Obama lors de son discours d’investiture. François Hollande préfère, lui, recevoir à l’Élysée une délégation des anti-mariage pour tous, deux jours avant la manifestation nationale pour l’égalité des droits du 27 janvier. Il vaut mieux ne pas attendre que monsieur H. soit touché par la grâce.

Prune. En décembre, Yanick Paternotte, maire UMP de Sannois, ex-député, président de la commission de recours électoral de l’UMP, a été condamné à 1 an de prison avec sursis, 2 ans d’inéligibilité et à 10 000 € d’amende pour abus de faiblesse envers une dame âgée de 91 ans. En janvier, les anciens ministres Charles Pasqua et André Santini ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Versailles dans une affaire de détournement de fonds, de surfacturations et de fausses factures liées à la fondation d’art Hamon. Verdict : 2 ans de prison avec sursis, 2 et 5 ans d'inéligibilité, 150 000 et 200 000 € d’amendes. En février…

Bigarreau. L’encre de l’accord "C’est du bénef pour le Medef" à peine sèche, Laurence Parisot remet la gomme. La voilà qui ferraille pour obtenir un recul supplémentaire de l’âge de départ à la retraite. Le ministre de l’économie, Pierre Moscovici lui a emboité le pas et a confirmé une nouvelle réforme des retraites. Et son ami du Budget, Jérôme Cahuzac, envisage de céder à l’exigence patronale d’une désindexation des pensions et de les dévaloriser de 1 % par rapport à l’inflation. Face à ces voleurs de rêves, allons-nous nous réveiller pour demander le souhaitable ?

Cerise mystère

(a) Poule mouillée jusqu’au cou.

(b) Animal de compagnie de Frigide Barjot.

(c) Idée du photographe Peter Lippmann.

La solution est dans le numéro complet (167) de Cerises à télécharger sur ce site