Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

A table ! / Mouvements

Non au délit de solidarité humanitaire!

Dans un article de Cerises du 1er avril 2011, Serge Guichard, président de l' Association de Solidarité en Essonne aux familles roumaines et roms, retraçait « Une belle journée de solidarité, de dignité, de refus de l'exclusion et du mépris ».

Le 26 mars, les habitants d’un bidonville situé sur un terrain appartenant au Conseil général de l'Essonne sur les communes d'Ormoy, Villabé et Corbeil, et  l'association de solidarité avaient organisé une grande opération de nettoyage solidaire. Plus de 2 000 sacs poubelles ont été remplis en quelques heures par plus de 50 amis de l’Association et les familles Roms. Le soir, la police municipale, puis des élus de Corbeil venaient tenter l’intimidation, mais les gendarmes présents faisaient constater qu'il n'y avait aucune entrave à la circulation et que tout était calme. Le jour-même, le président de l’Agglomération d’Evry décidait de faire reprendre le ramassage des ordures qui n’était plus assuré depuis des mois. Depuis, le ramassage régulier des ordures est effectif.

L’action a été utile.

Opération nettoyage du 26 mars 2011
Opération nettoyage du 26 mars 2011

L’ASEFRR continue d’agir pour des dératisations, des aides et des suivis sanitaires, pour l’accès au travail et à la scolarisation… Elle insiste sans relâche pour qu’un travail sérieux et concret se mette enfin en place comme cela existe en Ile de France, dans certaines villes de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.

Début juillet, coup de théâtre, Serge Guichard a reçu une assignation à comparaître en pénal au tribunal d'Evry le 22 Septembre à 14h pour délit de « dépôt d'immondices sur la voie publique ». Depuis huit ans, l’association s’efforce d’apporter un peu de soutien, d’aide sociale et morale dans les bidonvilles et squats roms de l’Essonne. Ses actions, publiques et ouvertes, sont reconnues et appréciées. Comment admettre que trois mois plus tard une convocation au tribunal soit remise au président de l’ASEFRR ? Il faut exiger l’arrêt de ces poursuites.

Défendons notre droit démocratique à nous indigner et à agir. Mettons tous les élus devant leur responsabilités au sujet des inadmissibles conditions de vie imposées aux Roms.

Serge est un militant reconnu au-delà des frontières pour son action inlassable contre le racisme, les murs dressés entre les peuples et toutes les dominations et aliénations. Il a déjà connu des sanctions en tant qu’élu pour ses actions de solidarité avec des migrants.

Dans cette période de systématisation des arrestations de sans-papiers et des discriminations, d’opérations indignes de bannissement territorial exécutées avec des moyens de transport public, de mise en avant des questions de « sécurité » afin d’évacuer les vraies questions, et de rapprochement droite/extrême droite, ne pas rester sans réaction face à cette injustice s’impose pour tous les lecteurs de Cerises.

Pour signer la pétition et accéder au blog : soutienasergeguichard.over-blog.fr/