Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Juste beaucoup de colère...

« C’est proprement ne valoir rien que de n’être utile à personne. » Descartes

Lire la suite

Interventions

L'association des communistes unitaires avait demandé aux invités de son séminaire de mars 2017 de contribuer à éclairer la nature du lien que la France entretient avec ses anciennes colonies. Patrick Bruneteaux a fait part de ses travaux portant sur « le travail permanent de retournement d'une partie des dominés au service du maintien de l'ordre dans un espace de domination extrême ». Stéphanie Graff a choisi de montrer comment en Nouvelle-Calédonie, le droit de vote est « la mère des batailles depuis toujours, et plus particulièrement à la veille de la consultation sur l'accession du pays à la pleine souveraineté ».

[...]

Lire la suite

Accords

Depuis le début des années 2000, l’Union Européenne empile de nombreux accords de « partenariats » et de « coopération » avec les pays d’émigration et de transit.

Ces appellations renvoient à l’idée d’aide au développement, de solidarité, d’égalité dans la négociation avec les pays des Suds.

Lire la suite

Les frontières de l'émancipation

Agnès Antoine Tous Migrants, Briançon

Said Bouamama Sociologue, cofondateur du Front uni des immigrations et des quartiers populaires

Lire la suite

Prologue pour : Les frontières de l'émancipation

Les frontières, plus elles s'abaissent pour les marchandises et les capitaux, plus elles s'élèvent, s'érigent pour les humains. La frontière est à priori le lieu de l'empêchement, la limite à ne pas franchir. Or, par définition, l'histoire de l'humanité est l'histoire du dépassement de ses propres frontières. Si Cro-Magnon et Néandertal [...]

Lire la suite

Un Théâtre en commun...

Premier Centre Dramatique (CDN) en région parisienne, fondé par Gabriel Garran et Jack Ralite, le théâtre de la Commune d’Aubervilliers est un lieu symbole pour tous ceux qui défendent une culture populaire et émancipatrice. La nomination de Marie-José Malis à sa direction, autour d’un projet ouvertement politique et radical, a été interprétée par beaucoup comme l’hypothèse que l’on peut encore bouger des lignes au cœur de grands établissements publics. La grève menée depuis plus de 15 jours par une forte proportion de salarié-e-s dévoile en grand les contradictions d’un projet et questionne le théâtre français.

[...]

Lire la suite

Un nouvel élan à Cerises

Donner un nouvel élan à Cerises, c’est lui être d’une fidélité inventive. Pour moi le « pourquoi » et le « vers quoi » tiennent en trois points :

1/ Lien d’expression et d’information, des idées actuelles et inactuelles, des pratiques, des bifurcations et subversions qui étendent les champs de l’émancipation et de la [...]

Lire la suite

Pourquoi j'aime les cerises

Pourquoi j'aime les cerises?

D’abord, parce qu’elles sont rouges. C’est de naissance : j’aime le rouge !

Lire la suite

Favoriser le mouvement des gens du commun

Construire une nouvelle culture politique et se projeter tout de suite dans le post-capitalisme pour donner du sens à nos combats quotidiens, c’est le projet de Cerises depuis le départ. Avec la nouvelle équipe qui se met en place, nous allons nous atteler à la lourde tâche de poursuivre ce projet qui me paraît encore plus nécessaire aujourd’hui.

[...]

Lire la suite

La construction d'un espace ouvert

Mes collègues de l’équipe éditoriale vous dirons, mieux que je ne saurai le faire, combien la situation actuelle porte en elle l’exigence d’une construction alternative impliquant la remise en cause résolue de cette société capitaliste.

Lire la suite

La publication est un outil essentiel

Je fais partie de l’OMOS depuis 20 ans environ et du mouvement Ensemble après avoir été à la Fase. Je participe donc d’une réflexion et analyse politique anticapitaliste...  et émancipatrice.

A l’OMOS nous avons longtemps édité une «  brochure » à partir de nos travaux, puis un bulletin, et en dernier lieu  nous avons contribué à la revue [...]

Lire la suite

Je rêve de Cerises

Cerises n’est pas un journal, c’est un lieu. Dans les années complexes que nous venons de traverser, il fut pour moi (et pour beaucoup) un refuge, ou pour filer la métaphore alpine un cairn, un point de repère pour s’orienter.

Et maintenant à quoi doit ressembler ce lieu ? Je rêve d’un espace qui agisse comme révélateur de [...]

Lire la suite

Faire la politique soi-même

Pour ne pas être déçu de la politique il faut la faire soi-même. Parce que dans une autre vie j'attendais que « la ligne » me tombe toute cuite dans le bec et qu' au mieux je changeais une virgule lors du congrès. Parce que je "viens de vivre" 40 années successives d'inefficacité de la gauche et qu'aucun de mes bulletins de vote n'a fait bouger quoi que ce soit. Parce que je sais désormais que personne ne m'a trompée mais que de n'avoir pas à construire, à bâtir l'orientation j'évitais l'interrogation fondamentale : ce que je dis, ce que je fais, ce pourquoi je milite, est-il réellement de l'ordre de l'émancipation humaine.

[...]

Lire la suite

Participer à la formation d'un corpus politique

Co-fondateur et animateur de l’Association Autogestion (www.autogestion.asso.fr), j’ai décidé de rejoindre l’équipe de Cerises. La gauche a, depuis de trop nombreuses années, oublié sa vocation : une transformation sociale de la société qui ferait disparaître les actionnaires. À cela, une raison profonde : le double échec du « socialisme réellement existant » et des expériences de gouvernements sociaux-démocrates.

[...]

Lire la suite

En prenant le mal à la racine, on peut vivre autrement.

Comment, sans geindre, interroger les échecs de luttes pourtant massives ? Nous allons être confrontés à la question des retraites, de l’ensemble de la protection sociale et de la santé ou de l’assurance chômage comme nous sommes confrontés aux délocalisations, à la stigmatisation des pauvres, particulièrement des migrants ou au dérèglement climatique… Si la protestation peut mobiliser elle ne suffit pas pour vaincre. Que manque -t-il aux désirs, à la colère, aux luttes ? Peut-être pense-t-on trop que ce qui est du ressort d’une visée post-capitaliste est à renvoyer à plus tard. Cela sous-entendrait que l’on pourrait aujourd’hui comme il y a quarante ans, raisonner les capitalistes et freiner leur ardeur destructrice. C’est ne pas voir que leurs menées leur sont dictées par la nécessité : lorsque pouvoir et richesses ne passent plus par le développement de la société, il n’y a plus de compromis possible. Cela implique que désormais seul un éclairage post-capitaliste, démocratique, égalitaire, autogestionnaire permettrait de modifier le rapport de forces.

[...]

Lire la suite

Un outil de mise en débat

Cerises a été pendant plusieurs années un outil utile de mise en débat des choix politiques de transformation sociale, un lieu de confrontation d’idées et de points de vue, un lieu de confluences et d’échanges. Remercions l’équipe précédente pour son excellent travail.

Il faut maintenant poursuivre ce travail. Il est important pour [...]

Lire la suite

Salut Cerises !

Au moment où le "noyau" de Cerises rend son tablier, nous voulons dire merci à Cerises. Merci à Michèle avec qui nous avons particulièrement travaillé et à la petite équipe de ce périodique rouge et aigre-doux pour nous avoir accueillis depuis plusieurs années dans ses colonnes. Nous ne faisons pas partie de l’association des [...]

Lire la suite

Le combat continue

Après 10 ans de parution et avec ce 350e numéro, notre petite équipe - le "noyau" de Cerises - a décidé de rendre son tablier. Pendant toutes ces années, nous avons mitonné chaque semaine, puis chaque quinzaine, une marmite de nos combats et de nos espoirs.

Lire la suite

Trois petites notes de musique…

Dernière chronique dans Cerises pour ma pomme. Écrire ici aura été une chance et une exigence. Concevoir la semaine paire ce que serait la semaine impaire, un défi. Depuis que nous - le noyau de Cerises - avions soutenu de manière critique mais sans ambiguïté la candidature de Jean-Luc Mélenchon, et surtout l’espoir suscité par le mouvement France insoumise, nous savions néanmoins à quoi nous en tenir.

[...]

Lire la suite

Pour le retrait du projet de loi asile-immigration

Les collectifs de sans-papiers appellent tout le mouvement social à manifester le samedi 2 juin contre la loi asile-immigration alors qu'elle va passer au Sénat.

Le projet de loi asile-immigration de Collomb et Macron a été voté à l'Assemblée nationale. Pour être adopté il doit aussi être voté en juin par le Sénat. Il faut imposer le retrait de [...]

Lire la suite

Enfin une bonne nouvelle !

La victoire - plus de 66 % - des Irlandais pour la légalisation du droit à l’avortement est une véritable révolution pour ce pays dans lequel la hiérarchie de l’Église catholique exerçait une influence politique considérable. Ce résultat a suscité de la joie dans le pays. Avec une participation parmi les plus élevées jamais enregistrée pour un référendum, le oui - massif - a fédéré toutes les "couches" de la société : hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, urbains et ruraux, croyants et non croyants. Il permettra d’avoir un projet de loi sans ambiguïté prévoyant que l’IVG pourra être pratiquée sans justification durant les douze premières semaines de grossesse ; jusqu’à vingt-quatre semaines en cas de risque grave pour la santé de la mère ; ensuite en cas d’anomalie grave.

[...]

Lire la suite

Face aux dominations sexistes, sociétales un long combat pour l’égalité et l’émancipation

En amont et au-delà du temps fort qu’ont été l’affaire Weinstein et le mouvement #meetoo sur les violences sexistes, deux militantes de la CGT spectacle présentent le travail de longue durée nécessaire pour dépasser toutes les formes de domination et d’inégalité.

Lire la suite

Héros solitaire ou collectif solidaire ?

Gérard Collomb a créé la polémique en déclarant que « si demain on veut garder le droit de manifester, qui est une liberté fondamentale, il faut que les personnes qui veulent exprimer leurs opinions puissent aussi s’opposer aux casseurs et ne pas, par leur passivité, être complices de ce qui se passe ». Cet appel à se désolidariser [...]

Lire la suite

Une coalition pour faire grandir l’esprit de résistance et d’alternative

Face à un pouvoir déterminé à saboter un modèle social déjà affaibli, en plus du soutien aux luttes, une coalition des forces politiques et sociales permettrait de faire grandir les résistances et de faire partager le besoin d’alternative.

Lire la suite

Lycéens et étudiants… au pas !

« J'avais vingt ans et je ne laisserai personne dire que c'est le plus bel âge de la vie », écrivait Paul Nizan en ouverture de son livre Aden Arabie. Combien de jeunes d’aujourd’hui pourraient reprendre à leur compte cette assertion désespérée ?

Le pouvoir s’est gargarisé du progrès que représentait le nouveau logiciel d’"orientation" [...]

Lire la suite

Ce que mai 68 a bousculé

Il est significatif qu’aujourd’hui, nombre d’écrits ou émissions sur 68 visent à démontrer que tout comportement révolutionnaire mettant en cause l’ensemble du système capitaliste relèverait de l’illusion. Le réalisme serait de faire des retouches cas par cas ou de se replier sur son territoire. Cette absence d’audace pour proposer des pistes de portée structurelle sape le désir de maîtriser son sort. Si quelque chose a manqué à 68, ce sont des réponses transformatrices à la hauteur de ce qu’exprimait le mouvement.

[...]

Lire la suite

La dictature de l’hyperpuissance

L’affaire de l’accord sur le nucléaire iranien, devenu désaccord après la décision de Donald Trump, nous donne une idée de l’état du monde. Tous les discours sur la fin de "l’hyperpuissance" n’ont fait que répandre une illusion. De cette "hyperpuissance", Obama avait usé modérément, Trump, lui, en abuse. Mais elle est toujours bien là, potentiellement tyrannique, xénophobe, et le front bas. C’est une réalité intrinsèque où se mêlent puissance militaire, domination industrielle et technologique, et monopole du dollar comme monnaie d’échange internationale.

[...]

Lire la suite

Deux intellectuels dans le siècle : une "dispute" politico-philosophique

Légende ...
Légende ...

La correspondance entre Louis Althusser et Lucien Sève, de 1949 à 1987, que publient les Éditions sociales, offre une « chronique de vifs débats théorético-politiques entre deux marxistes au long de décennies marquantes du siècle dernier », pour reprendre les termes de Lucien Sève, dans sa présentation. Au travers de ces 97 lettres [...]

Lire la suite

Comment faire la révolution aujourd’hui et autrement ?

Dans Capitalexit ou catastrophe, l’historien Jean Sève et le philosophe Lucien Sève dialoguent sur les finalités, les fondamentaux et les outils d’une stratégie de transformation de la société. Passionnant !

Couverture du livre Références : Capitalexit ou catastrophe Jean et Lucien Sève Édition La Dispute, 193 p., 15 €
Couverture du livre Références : Capitalexit ou catastrophe Jean et Lucien Sève Édition La Dispute, 193 p., 15 €

Lire la suite

Tout le pouvoir aux travailleurs !

Les facteurs du bureau de Rennes Crimée sont en grève depuis le 9 janvier. 4 mois de grève. Des fiches de paye à 0 euro à la fin du mois.

Lire la suite

Mai 68, la répétition ?

Le 1er mai, on pouvait lire, bombé sur le parapet du Pont d’Austerlitz : "Nous naissons de partout, nous sommes sans limites". Vers extrait de "Notre mouvement", poème d’Éluard dans les Derniers poèmes d’amour… Dans l’esprit d’Éluard, le mouvement en question était celui des peuples vers le communisme… Qu’un jeune d’aujourd’hui [...]

Lire la suite

Identifier le poison pour chercher l’antidote

Le Manifeste des 300 tient en trois phrases : le « nouvel antisémitisme » suscite de la « terreur » et de l’« épuration ethnique » ; il est porté par les gauchistes et surtout par les musulmans : il faut donc réécrire des versets du Coran.

Lire la suite

Combattre le racisme, l'antisémitisme.... et l'islamophobie !

Alors que se développent dans toute l’Europe des propos, actes et agressions racistes, xénophobes et antisémites :

Nous dénonçons, combattons l’antisémitisme, et tout acte criminel ou agression à ce titre, comme nous le ferions pour toutes les formes de racisme quelles qu’elles soient.

Lire la suite

Chère Françoise Hardy,

Feuilletant des hebdos chez le dentiste, je tombe sur l’interview que tu viens de donner à Paris Match et sur cette phrase : « Je suis désespérée quand je vois que trois communistes bloquent le pays avec leurs grèves. » Puis sur celle-ci : « Marine Le Pen est tout aussi dangereuse que Jean-Luc Mélenchon, ou peut-être lui l’est-il même plus. » « Crois celui qui peut croire », chantais-tu dans Mon amie la rose…

[...]

Lire la suite

Au-delà de toute "propriété"

Benoît Borrits travaille de longue date sur les formes alternatives d’organisation de la production, sur "l’économie des travailleurs". Il a, dans plusieurs articles et ouvrages1, analysé les apports et les limites des formes collectives de production – dont Coopératives contre capitalisme (Syllepse, 2015), Travailler [...]

Lire la suite

Une rupture d’intelligibilité

Le dernier ouvrage de Roger Martelli, Communistes en 1968, le grand malentendu, restitue un moment clef de l'histoire communiste sur toute la période de 1968 face au printemps français et à la tragédie tchécoslovaque, deux crises essentielles « plus entremêlées que les acteurs n'en ont conscience sur le moment ».

Lire la suite

L’étroite stratégie de la direction de la CGT

Alors que les militants de la CGT sont avec d’autres au cœur des mobilisations, sa direction reste l’arme au pied en termes de stratégie.

Lire la suite

Louis de Brest même!

Notre dernière conversation date de 3 semaines. Louis sortait de l'hôpital, où il avait subit chimio et radiothérapie. C'était dur à vivre, disait-il. Il devait revoir son médecin quelques jours après. Il disait aussi avoir besoin de temps pour écrire, il avait encore tant de choses à partager. Mais la force commençait à lui manquer. Cela ne l'avait pourtant pas empêché de rester "connecté". Il avait lu le texte de Genevée and Co "Pour un printemps du communisme" et disait que les camarades restaient au milieu du gué. Et la boussole de Louis était bien le communisme.

[...]

Lire la suite

Marx, Mai 68 et Mai 2018

1er mai 2018 à Paris
1er mai 2018 à Paris

Non, ce rapprochement ne tient pas du bric à brac.

Lire la suite

Un bras de fer et pas que d’honneur

S’il est difficile de prévoir comment cela va se terminer, le mouvement social en cours commence bien. Détermination, union et aperçus sur des convergences possibles de luttes peuvent présager un printemps couleurs sociales.

Lire la suite

Télécharger
le dernier numéro

Cerises :
tous les numéros

Aujourd'hui

Hier

Actualité