Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Salah Hamouri : un double symbole qui nous oblige

Salah Hamouri connait un acharnement israélien inouï. À 20 ans il est condamné à purger une peine de 7 ans de prison. Libéré fin 2011, il se marie en 2014 avec ma fille. Il s’inscrit aux cours de Droit à Ramallah. Et le cauchemar continue. Ma fille est expulsée d’Israël en janvier 2015. Sans raison. Elle ne peut plus rejoindre Salah à Jérusalem lequel poursuit ses études à Ramallah. Il se voit interdit d’aller en Cisjordanie. Il reçoit trois ordres militaires successifs, de 6 mois chacun, lui interdisant l’entrée. Et malgré tout cela, le 20 août 2017, il prête serment devant le Barreau de Ramallah. Il est avocat. Trois jours plus tard, l’armée israélienne vient le "cueillir" chez lui en pleine nuit. Un ordre signé d’Avigdor Lieberman précise : il faut le placer en "détention administrative". Le tribunal applique. La détention administrative consiste, sur la base du "secret", à jeter en prison une personne pendant 6 mois renouvelables. Personne ne sait le "pourquoi" de la décision. L’arbitraire absolu. Cette situation concerne Salah et les 450 Palestiniens en prison sous ce même régime qui refusent aussi l’occupation. Mais elle dit plus. Elle reflète ce que vivent les Palestiniens. L’occupation israélienne vise à accaparer les terres et à chasser les habitants.

[...]

Lire la suite

Joie de vivre

Six milliards d'euros. Selon le calcul du Figaro (sept. 2016), c'est le montant de l'indemnisation des victimes de la Dépakine, l’antiépileptique-phare de Sanofi. Des milliers de femmes ont en effet pris au cours de leur grossesse ce médicament qui a fait de leur enfant un infirme ou un handicapé, sans qu’elles n’aient jamais été averties du risque encouru. Au final, 14 000 victimes de malformations, de troubles neurologiques et comportementaux.

[...]

Lire la suite

Octobre 17 : héritage et nécessaires refondations

Dans son dernier livre 1917-2017 : Que reste-t-il de l'Octobre russe ? Roger Martelli, communiste et historien, scrute ce que cette période dit à ceux qu’animent le « désir de rupture radicale » avec le capitalisme. Dialogue entre l’auteur et Laurent Lévy.

Lire la suite

Au feu les pompiers !

La rentrée se fait sous le signe d’une multiplication de manifs. Mais peut-on résoudre les problèmes en demeurant dans le cadre du système qui les a créés ?

On nous dit d’être compétitifs. Si nous cherchons une solution dans le cadre de cette injonction, nous mettons le doigt dans un engrenage sans fin : le travail des enfants, les personnes [...]

Lire la suite

Le goût râpeux du rap

Autant l’avouer d’emblée, le rap n’est pas la musique que nous nous passerions en boucle sur l’autoradio. À la différence du fils aîné et de quelques millions de jeunes et de moins jeunes, en France et dans le monde… Le rythme scandé de ces mélopées non seulement ne suscite chez nous guère de plaisir musical mais rend souvent difficile [...]

Lire la suite

Dans la bataille des idées, bien choisir nos mots

D'abord les mots, sur Facebook, d’une agente de la ville de la Courneuve : « Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre, là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, Bla Bla Bla... Par contre que le terrorisme patriarcal nous tue tous les 2 jours, on l'entend moins votre grande gueule ». Des propos choquants pour beaucoup, non seulement du fait de ce mot "martyr" utilisé sans guillemets, qui colle au statut espéré par le criminel - être un combattant qui meurt héroïquement au combat -, mais aussi du fait de l’assimilation maladroite entre terrorisme et violence domestique.
Le maire de La Courneuve a cru bon de lancer une mesure disciplinaire accompagnée d’une suspension de l’agente à effet immédiat, en attendant une instruction administrative. Celle-ci risque ainsi de perdre son emploi, alors qu’il est parfaitement contestable que les propos incriminés relèvent d’une quelconque apologie du terrorisme.

[...]

Lire la suite

Le souffle de la Révolution d’Octobre

@BDIC
@BDIC

Au moment où se cherche une force politique d’alternative alliant fil rouge commun et diversités, des revues, organisations, mouvement veulent puiser dans une relecture de la Révolution d’Octobre 1917 - ses apports, ses limites, ses échecs -, des éléments critiques, nutritifs… « Tout sauf une commémoration », est-il écrit dans [...]

Lire la suite

« Je lance l’alerte face à l’abandon des personnes handicapées »

Malgré les discours politiques tenus depuis des années, l’accompagnement des personnes handicapées reste lourdement déficitaire. Rencontre avec Pascal Damoinet, éducateur spécialisé.

Lire la suite

Après l'ouragan

Les luttes sont des ouragans décoloniaux
Les luttes sont des ouragans décoloniaux

Guyane, Guadeloupe, Martinique, Polynésie, Réunion c'est la France dit-on. Mais assez peu pour que l'attention médiatique et politique ne connaisse que deux déclencheurs : les ouragans et les luttes sociales. Pour elles, si et seulement si elles sont extrêmement massives. Au moindre accent indépendantiste ou autonomiste les voilà [...]

Lire la suite

Lénine, mythe et contre-mythe

Lénine ne rêvait pas de finir embaumé dans un mausolée. Le petit homme rouquin, légèrement bedonnant, à qui on allait rendre visite, couché dans son sarcophage sur la Place rouge, devint pourtant un mythe pour des millions d’hommes et de femmes. Tel qu’on le voit sur l’affiche soviétique : plus grand que nature, guidant les peuples [...]

Lire la suite

Cessons de tout gâcher : construisons !

Sommes-nous condamnés à ne pas nous entendre, nous qui souhaitons faire la révolution ? L’actualité pourrait le laisser croire, après une période électorale où, « dans le même temps », la gauche radicale a fait son meilleur score du siècle avec Jean-Luc Mélenchon, et la gauche dans son ensemble son plus mauvais score depuis 1936. Faut-il se laisser aller, entre nous, à une guerre des boutiques, des petites phrases assassines, des méfiances mutuelles paralysantes ? J’ai la naïveté de penser qu’il nous faut éviter ce piège.

[...]

Lire la suite

Que les bouches se ferment !

Selon certains commentateurs politiques, manifester contre le lessivage du Code du travail et le nouvel abaissement généralisé des protections du salariat serait illégitime. Leur argument : Emmanuel Macron avait annoncé la couleur avant d’être élu et la République en marche a obtenu la majorité absolue aux législatives de juin. Donc selon eux, si Marine Le Pen avait été élue, nous n’aurions pas le droit non plus de manifester face aux mesures xénophobes ou antisociales que n’aurait pas manqué de prendre le Front national. Et si Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise et les communistes réunis avaient passé la rampe ? Nul doute qu’on aurait pu compter, de la part de ces commentateurs, sur un appel à la sagesse et au légitimisme, face à un Medef entré en résistance…

[...]

Lire la suite

L’Amérique latine post-neolibérale, devenirs et entraves

Alors que des crises économiques, politiques, sociales frappent les expériences "progressistes" latino-américaines, revenir sur leur genèse, leurs succès et les obstacles rencontrés est utile à la compréhension, estime Christophe Ventura.

Lire la suite

Vive la publicité !

L'espace public selon Macron
L'espace public selon Macron

Lire la suite

Polars policiers

Elle est déjà loin l’époque où défendre la littérature policière était un acte quasiment révolutionnaire. Il est vrai que le polar a longtemps été considéré comme un genre subalterne, une forme de sous-littérature. Mais ce temps est révolu. Depuis Dashiell Hammett au moins, le roman noir ou policier a gagné ses lettres de noblesse [...]

Lire la suite

Une rentrée en fanfare ?

Au collège Pierre De Geyter, la rentrée s'est faite en musique… au son de l'Internationale ! Le ministre J.-M. Blanquer voulait un accueil en musique pour les élèves de 6e, voilà, c'est fait !

Lire la suite

Nucléaire nord-coréen : comment résoudre la crise ?

Il y a quelque chose de consternant dans le traitement politico-médiatique de la crise sur le nucléaire nord-coréen. Tout est conçu pour en faire la menace du seul régime de Pyongyang. Certes, ce régime est bien loin d’être la fine fleur de la démocratie et des libertés. Mais, comment ne pas voir - ou vouloir voir - la complexité de la réalité1.

[...]

Lire la suite

Relever la tête et construire l’alternative face à un pouvoir faible

La grève et les manifestations des 12 et 23 septembre seront les premiers moments forts d’une mobilisation qui devra être durable et sortir des sentiers battus des mouvements défensifs des dernières décennies.

Lire la suite

Une œuvre totale

Act Up-Paris, créée en 1989. Ses activistes sont en sursis car, à l’époque, le sida c’est la mort assurée. Le film de Robin Campillo, 120 battements par minute, est une œuvre totale, quasi-documentaire : la politique, la mobilisation des affects et des corps, l’amour entremêlés. Le spectateur est presque un participant aux réunions hebdomadaire de l’association, partie prenante des actions coups de poings et dans l’intimité de la relation entre Nathan, un nouveau militant, et Sean, dont la santé décline. Face à la très grande violence de la maladie qui décime les proches (homosexuels, toxicos, prisonniers, prostitués…), la dénonciation de la cupidité des labos, de la passivité de l’État et des tabous de la société.

[...]

Lire la suite

Malgré…

Malgré la débâcle des banquises

Lire la suite

Mise en bouche en forme de menu

L’empire cherche à compenser son déclin relatif par sa suprématie militaire, mais aussi culturelle.
Toute stratégie de résistance et de reconstruction d’une alternative suppose d’intervenir non seulement pour la culture, (comme nous l’avons toujours fait) mais dans la culture.

Lire la suite

La hollandisation de Macron, c'est maintenant !

Il paraît que le Président Directeur Général de la France et son principal collaborateur commencent à subir un dévissage sondagier. Au rythme actuel, une hollandisation serait même possible à court terme. Il faut dire que ces messieurs chargent au maximum la barque des mesures antisociales. Passant leur temps à ponctionner les plus pauvres tout en faisant des cadeaux aux plus nantis, ils connaissent le risque et le prennent en connaissance de cause. Ils croient qu'après avoir obtenu une large majorité aux élections législatives, ils peuvent espérer une majorité de godillots… au moins pour quelques mois. Sauf que !

[...]

Lire la suite

Face à Jupiter en marche : besoin d’audace collective

La nouvelle législature qui débute est à l’image des premiers pas de la présidence Macron. Après les couacs ministériels : démission de plusieurs ministres et pas des moindres, déclaration contradictoire entre le ministre de l’Agriculture et celui de l’Environnement, vient le temps des couacs parlementaires. Oui il y a de la précipitation et même parfois de l’amateurisme mais surtout un renforcement incroyable de sa volonté hégémonique.

[...]

Lire la suite

Un inventaire à la Prévert...

Un inventaire à la Prévert ? C’est un peu ce qu’ont fait les auteurs de ce dossier en puisant dans leurs dernières lectures et leurs bons crus. Dans tous les styles, sur tous les supports. Bon été en bonne compagnie !

Lire la suite

Unifier et personnaliser

En 1967, Paul Ricoeur pointe dans une série de conférences1 deux évolutions contradictoires du monde.

Lire la suite

Macron, l’UR et le monde : la bataille d’idées s’aiguise

Certains observateurs ont attribué une partie des succès électoraux d'En marche aux premières initiatives européennes et internationales d'Emmanuel Macron. Il est vrai que l'avalanche d'images flatteuses du nouveau Président de la République aux côtés des "grands de ce monde" - un jour recevant une chaleureuse onction de la Chancelière allemande, "reine d'Europe" ; le lendemain échangeant "une poignée de main virile" avec Donald Trump ; puis réservant, dans la foulée, un "accueil musclé" à Vladimir Poutine… - a pu accréditer l'idée que "la France est de retour". Et surtout, cet affichage gratifiant d'un Chef de l'État "jeune, moderne et volontariste" tranche spectaculairement avec l'expérience d'un quinquennat particulièrement médiocre sinon humiliant en matière de présence française sur la scène politique européenne et internationale : au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

[...]

Lire la suite

Comment France insoumise a ouvert le champ des possibles

Le contexte de crise démocratique et l'apparent triomphe de Macron ne doivent pas oblitérer le fait qu'avec le succès de Mélenchon et de la France insoumise, la gauche de transformation sociale et écologique est entrée dans une nouvelle période.

Lire la suite

Et maintenant ?

La période révèle que des millions de personnes sont en quête de "hors système". Ce sont les candidats qui sont apparus (à tort ou à raison) se dégager des partis et vouloir que la société civile investisse l’espace politique, qui ont émergé. Au-delà de leurs différences, ces candidats ont bénéficié d’une telle envie de changement qu’elle a occulté la question : de quel système s’agit-il ? Mais l’abstention aux législatives dit haut et fort le refus des faux-semblants. C’est toute la fragilité de Macron et l’incertitude qui pèse sur l’alternative.

[...]

Lire la suite

U comme utiles

La question qui se pose aujourd’hui à tous ceux qui par leur histoire, leur formation, leur engagement se situent dans la tradition communiste (qu’ils soient ou non membres du PCF) est de savoir si le courant communiste a encore un avenir dans la société française.

Lire la suite

Question de légitimité

L’évidence du raz de marée de La République en marche cache une autre réalité, infiniment moins glorieuse et moins confortable pour Emmanuel Macron. Un autre raz de marée, celui des abstentionnistes. Le constat, bien sûr, a occupé une partie des unes des quotidiens au lendemain du scrutin. Mais les conséquences de ce véritable naufrage démocratique ont été nettement moins commentées. Elles méritent pourtant que l’on s’y attarde. D’abord, parce que c’est en soi un motif d’inquiétude dans une démocratie. Ensuite, parce qu’avec moins de 50 % de participation, et après une présidentielle remportée plutôt par rejet du Front national que par adhésion à son projet, Emmanuel Macron dispose d’une bien faible légitimité. Va-t-il en tenir compte ? Evidemment non. Il se prépare au contraire à abuser de cette majorité en trompe-l’œil pour imposer au pays une contre-révolution sociale sans précédent. Il s’apprête à liquider le code du travail, en procédant par ordonnances. Et voilà, de surcroît, qu’il veut pérenniser l’état d’urgence en l’intégrant à la loi commune. Il faut lui reconnaître à cet égard une certaine cohérence. Des manifestations contre les ordonnances pourront ainsi, dans certaines conditions, tomber sous le coup d’une loi officiellement destinée à combattre le terrorisme.

[...]

Lire la suite

Argenteuil – Un moment d'Histoire du PCF

Argenteuil 1966 reste dans la mémoire communiste des grands débats au sein du PCF comme un "tournant". Mythe et réalité, écrit Roger Martelli dans l’étude qui accompagne la nouvelle publication des textes concernés. Une mise en perspective par Laurent Lévy.

Lire la suite

L'émancipation humaine vaut bien un peu d'efforts

Ne voulant ni passer à côté de l'Histoire, ni pratiquer la posture de surplomb, j'ai choisi de prendre ma part à la fois dans la campagne pour faire élire Mélenchon et dans la bataille pour l'élection de ma camarade Madeleine Doré Lucas, membre d'Ensemble et "candidate de la France insoumise" J'ai ainsi fait partie – aux côtés des militants du PCF de Pontivy Locminé – de l'équipe de campagne France insoumise". Le matériel électoral comporte la mention en gris clair et en caractère modeste « avec le soutien du PCF, du Front de Gauche, d'Ensemble !, de syndicalistes, de citoyens... dans notre circonscription ».

[...]

Lire la suite

La lessiveuse Macron, la lessiveuse qu’il vous faut

Libérez-vous des soucis de la démocratie et de cette corvée du grand ménage en adoptant chez vous la nouvelle lessiveuse Macron. Plébiscitée par 6,5 millions de consommateurs sur 43, elle semble avoir tout d’une grande, malgré sa petite taille.

Lire la suite

Quand l’Histoire s’invite dans les débats actuels

Dans un tout récent ouvrage, Roger Martelli porte sur la Révolution d’Octobre un regard d’historien avec le souci du militant engagé dans son siècle. Un volume dense, ponctué d’utiles repères chronologiques, assorti d’une bibliographie et d’un lexique. Extrait de la présentation :

Lire la suite

Le silence sur l’ESS après les silences de l’ESS

Où est l’Économie sociale et solidaire dans le premier gouvernement Macron-Philippe ?

Nulle part apparemment ; et jusqu’à présent nul n’a semblé s’en émouvoir. Où sont les têtes de réseau nationales et leurs instances pour demander ce qu’il en est ? pour agiter et revendiquer nos "chiffres magiques" 10 % du PIB, 12 % de l’emploi, etc. ?

Lire la suite

L’avenir, dans les urnes et dans les mobilisations

Alors que le gouvernement, empêtré dans les affaires de tel et telle ministre, vient de dévoiler ses intentions concrètes - peu ambitieuses - en matière de transparence de la vie politique, il reste encore flou sur ses projets et sa méthode en matière économique et sociale. Filtrent cependant de quelques discours et de ses premiers échanges avec les organisations syndicales des éléments qui montrent que le nouveau Président directeur général de la France a bien prévu de mener une guerre contre la société.

[...]

Lire la suite

La Ve République se meurt, quelle alternative construire?

Face à cette question de l’Atelier de Montluçon, Olivier le Troquer, historien, propose un rapport libre et ouvert au passé, en interroge les expériences et les conceptions de la république, de la nation, de l’Europe, pour construire le présent et l’avenir. Extraits.

Lire la suite

Télécharger
le dernier numéro

Cerises :
tous les numéros

Aujourd'hui

Hier

Actualité