Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

De l'insoumission à l'émancipation

À quelques heures du scrutin du 7 mai, gardons-nous d'affirmer que les jeux sont faits car les surprises – bonnes ou mauvaises – n'ont pas manqué durant cette dernière année.

Lire la suite

Le sport et les JO dans un monde à transformer

Le sport n'est pas neutre, comme les Jeux olympiques, il est traversé par les questions de nos sociétés et de la planète. Les retravailler comme toutes les activités humaines d'un monde à transformer, c'est ce que propose Gérard Perreau-Bézouille

Lire la suite

Ça ne fait que commencer

Quand vous lirez ces lignes, faire barrage au FN sera, je l’espère, chose entendue sinon déjà faite. Il est donc bien tard pour faire un appel de plus. Pour des millions d’hommes et de femmes cela passe (est passé ?) par un choix détestable : la politique de Macron finira par faire encore monter le FN… si rien ne se passe de nouveau. C’est donc à ce nouveau qu’il nous faut réfléchir à partir de lundi.

[...]

Lire la suite

Emmanuel Macron : « J’ai fait un cauchemar »

Faire un mauvais rêve, ça arrive. C’est ce qui vient de se produire pour Emmanuel Macron le lendemain même de son élection victorieuse à la Présidence de la République. « Ce cauchemar a sans doute été déclenché par ma visite traumatisante, avec des salariés, entre les deux tours. » Le nouveau Président a en effet depuis rêvé que 251 députés insoumis et alliés, montés sur des ressorts, avaient été élus aux législatives de juin. À son réveil, il s’est déclaré soulagé mais inquiet. « Ça, plus des mouvements sociaux contre ma future réforme du Code du travail, ce serait un vrai cauchemar. » Depuis, il ne dort plus que deux heures par nuit.

[...]

Lire la suite

Battre le Front national dans les urnes, dans la rue et dans la société ! (Et merde à Macron…)

Nous n’opposons pas ceux qui voteront Macron dimanche 7 mai et ceux qui s’abstiendront, voteront blanc ou nul. Comme des millions de citoyens, nous sommes indifférents aux consignes de vote sentencieuses… ou plutôt elles nous énervent sérieusement. Ceux qui prétendent culpabiliser les abstentionnistes n’entendent pas que ceux-ci n’ont tout simplement pas envie - euphémisme - de voter pour un adversaire de l’émancipation. D’ailleurs, depuis dimanche, Macron et ses soutiens ultralibéraux ne font-ils pas tout leur possible pour inspirer un rejet massif de la part des électeurs insoumis ?

[...]

Lire la suite

Abstention en Outre-mer

En France "métropolitaine" le niveau d'abstention traditionnellement plus faible aux présidentielles s'élève à 22 %. En Outre-mer l'abstention est record. Parmi les 1,8 millions d'électeurs inscrits invités aux urnes, 994 000 ne se sont pas déplacés. Ainsi globalement l'abstention en outre-mer est le fait de 53 % des électeurs. Si cette moyenne gomme les pics, elle est néanmoins en hausse de 5 points par rapport à la présidentielle de 2012. On dira que l'abstention est traditionnellement forte en outre-mer lors du scrutin présidentiel. Oui, mais pour ce scrutin là, l'abstention progresse de façon spectaculaire. Ainsi en Guadeloupe en 2012, elle était de 47,5 % elle est à 60 % en 2017, en Guyane elle était à 49 %, elle progresse de presque 17 points, et passe à 65,7 %. Même constat en Martinique : 47,6 % des électeurs s'abstenaient, ils sont désormais 60 %. En Polynésie l'abstention s'élevait à 50,65 % en 2012, elle est passée en 2017 à 61,1 %.

[...]

Lire la suite

Mélenchon à 19,5 %, un tremplin pour demain

François Ruffin, journaliste, fondateur de Fakir et candidat unitaire aux législatives, à propos du score de de J.L. Mélenchon, dont il a appuyé la candidature.

Lire la suite

Relier les luttes émancipatrices

Ouvrage collectif, Urgence antiraciste, sous-titré Pour une démocratie inclusive, est particuièrement d'actualité et sera un outil utile pour les luttes toujours à mener. Présentation.

Lire la suite

K comme Kollontaï

Le 23 février 1917 (8 mars dans notre calendrier julien), les ouvrières et les ménagères de Petrograd manifestent pour demander du pain et le retour de guerre de leur conjoint. En quelques jours, la grève fait tache d’huile, l’armée se rallie aux émeutières et à leurs compagnons et le mouvement se transforme en insurrection. Le règne du tsar de toutes les Russie, Nicolas II, prend fin.

[...]

Lire la suite

Erdogan divise son pays pour mieux régner

Pour un peu, le Président turc Recep Tayyip Erdogan serait le plus heureux des autocrates. Le "oui", qu’il appelait de ses vœux, l’a emporté au référendum du 16 avril. Il devrait pouvoir installer le régime ultra-présidentiel dont il rêvait, se passer de Premier ministre, et intervenir comme il voudra dans les affaires judiciaires. Et - ce qui ne gâte rien - il a reçu les félicitations de Donald Trump et de Vladimir Poutine. Deux hommes qui doivent partager sa conception de la démocratie. Mais son bonheur n’est pas complet. Une vague de contestation monte dans le pays. Sa victoire étriquée (à peine plus de 51 %) est politiquement un véritable camouflet en regard de la propagande déployée pendant la campagne, et du quasi silence imposé à l’opposition. Et voilà maintenant que les observateurs de l’OSCE et du Conseil de l’Europe contestent les conditions du déroulement du scrutin, et que l’Union européenne demande une enquête sur des « irrégularités présumées ». Mardi, le CHP (parti social-démocrate, laïc) a demandé l’annulation du référendum, également contesté par le HDP (parti d’opposition, prokurde).

[...]

Lire la suite

La dynamique Mélenchon, souffle d’espoir pour transformer la société

La présence du candidat de la France insoumise au second tour de la présidentielle signifierait la possibilité pour les électeurs d’un véritable choix de société.

Lire la suite

Vive la pluie

La pluie d’animaux est un phénomène météorologique extraordinaire de chute de morceaux de paradis sur la terre. On en trouve témoignage dans de nombreux pays et à plusieurs époques. Ce sont souvent des poissons et des batraciens qui se trouvent dans ces précipitations, mais certaines espèces d'oiseaux sont aussi mentionnées.

Lire la suite

La Liberté vient en premier

(Après les déclarations de MLP à propos des protestants et les actes de quelques autres)

Lire la suite

On peut gagner - Tout peut changer

Bazooka, kalachnikof, bombes à fragmentation… les représentants de l'oligarchie sortent l'artillerie lourde pour tenter d'endiguer la vague insoumise. Le patron des patrons, Pierre Gattaz, met en garde contre « la catastrophe absolue qui ruinerait la France », tandis que Laurent Berger, patron de la CFDT, dénonce une « vision assez totalitaire ». Le Figaro épaule Fillon face au retour du communisme. Macron frise l’apoplexie devant le programme L'avenir en commun. Et le courageux capitaine de pédalo de retrouver le goût de militer… contre l'espoir d'une alternative digne de ce nom. Il y a comme un vent de panique à bord du Titanic libéral !

[...]

Lire la suite

1917, la révolution d'avril : pour le pouvoir du prolétariat et de la paysannerie pauvre

Comment passer d'une révolution qui a porté la bourgeoisie russe au pouvoir à la nécessaire prise du pouvoir par le prolétariat et la paysannerie pauvre ? Lénine de retour en Russie écrit les "Thèses d'avril".

Lire la suite

Le jour d'après

Jean-Luc Mélenchon est en passe de réussir son pari, occuper l'espace béant laissé par un Parti socialiste empêtré dans ses contradictions, divisé entre partisans de la sociale-démocratie d'un côté et du social-libéralisme version autoritaire ou non de l'autre, et dont l'expérience gouvernementale de 2012 à 2017 a laissé un goût amer à nombre d'électeurs de François Hollande.

[...]

Lire la suite

Lettre à Evguéni Evtouchenko

Le poète russe Evgueni Evtouchenko vient de décéder à 84 ans aux États-Unis. Il était né le 18 juillet 1933 à Irkoutsk, en Sibérie. Francis Combes avait écrit cette lettre-poème il y a quelques années.

Lire la suite

Face à la réaction et au néo-libéral, l’émancipation humaine

Cette élection présidentielle restera dans les annales comme l’une des plus atypiques de la Ve République. Les scandales plus ou moins costumés ont grevé le débat projets contre projets, laissant une masse d’électeurs aussi indécis qu’écœurés. À trois semaines du 1er tour, on navigue à vue tant le paysage politique apparaît atomisé, instable. Tout devient possible, même ce qui paraissait inenvisageable, telle la présence de Jean-Luc Mélenchon au 2e tour. Comme si la clarté, la conviction, la cohérence dans la durée finissait, dans ce tableau politique éclaté, par porter ses fruits plus vite que prévu.

[...]

Lire la suite

Les livrets de France insoumise : des projets pour transformer

Sur chaque grand sujet, les livrets de la France insoumise, fruits d’une élaboration participative, proposent une vision et des mesures. Cerises en donne un aperçu.

Lire la suite

Sortir du cadre, sortir des urnes ?

Nicolas Poussin, 1653.
Nicolas Poussin, 1653.

Dans les évangiles, les scribes et les pharisiens posent régulièrement des questions-pièges à Jésus pour le faire arrêter. Dans un des passages les plus connus, est traînée devant lui une femme à qui il est reproché d’avoir eu une relation sexuelle avec un autre que son mari. Il lui est demandé si elle doit être lapidée. S’il répond [...]

Lire la suite

Un syndicalisme qui réfléchit

Créées en 2015 par Solidaires, Les Utopiques se positionnent comme des cahiers de réflexion au service d’un syndicalisme de transformation sociale. Le quatrième numéro, qui vient de paraitre, comporte notamment un important dossier sur l’unité syndicale. Le propos est de revisiter les expériences historiques en la matière, mais surtout d’aller au-delà des appels incantatoires à l’unité, pour « ouvrir des perspectives et créer des conditions pour que ça change », en « inventant ce qui correspond aux besoins de notre temps ». Les réflexions critiques concernant l’orientation de la CGT en faveur du "syndicalisme rassemblé", qui privilégiait en fait une convergence de sommet avec la seule CFDT, mériteraient bien sûr d’être poursuivies : quelles convergences et quels rapprochements, à toutes les échelles, entre les syndicats qui se revendiquent d’une transformation de la société ? Sans parler du rapport au politique, en panne et qui reste à réinventer entièrement. Mais ce dossier stimule la réflexion sur ces questions difficiles, dans un contexte où la CGT vient de perdre la première place en terme de représentativité interprofessionnelle, au profit de la CFDT.

[...]

Lire la suite

Il n’était pas sage

Il était un artisan de la poésie. Il est mort le 11 avril 1977 à 77 ans. Et pourtant, il est toujours vivant. Sa poésie toujours d'actualité, les nombreux films auxquels il a donné toute leur saveur, ses collages innombrables, sont autant de témoignages d'un ancrage dans la réalité du moment et de son engagement pour la beauté. Côtoyant [...]

Lire la suite

Au présent avec Mélenchon pour un autre avenir

Après le ralliement sans scrupule1 de Manuel Valls à Emmanuel Macron, Benoît Hamon a déclaré ce mercredi : « Je suis le seul à pouvoir conjuguer des électorats différents, des radicaux aux plus modérés. Je suis aujourd'hui le seul à pouvoir les faire gagner ensemble et ainsi créer les conditions d'une majorité parlementaire pour gouverner ». Appel désespéré à un retrait hors de question. En fait, le candidat du PS et ses soutiens ne comprennent pas qu'« occuper une place centrale à gauche », comme il le revendique, ne veut plus rien dire.

[...]

Lire la suite

La légitimité des grandes télés en question à l’heure de la crise politique

Incapables de se renouveler et d’assumer leur part de responsabilité démocratique, les grandes chaînes et leurs journaux télévisés sont confrontés à une inédite panne d’identité.

Lire la suite

Radicalité : à la source

Il n’est pas trop tard pour s’interroger sur le sens que pourrait encore prendre la campagne présidentielle. Un électeur sur deux n’a pas encore fait son choix définitif. La campagne électorale révèle un effondrement des partis politiques assimilés au système. Pour le moment, ce sont surtout des forces réactionnaires qui, en Europe et aux USA, donnent l’apparence d’être anti-système et qui en tirent profit. Il n’est qu’à penser à la fille Le Pen ou à Macron. Si le rejet du système est dans l’air, le flou du mot en fait un passe-partout piégeant. Bien sûr on évoque les puissants ou la finance, mais c’était déjà le cas en 2012. En fait, le mot recouvre une double réalité : système capitaliste et système institutionnel. Les deux dégagent une normalité frustrante et provoquent du ressentiment. Mais faute d’appeler un chat un chat, le flou de cette dénonciation fait le lit du populisme.

[...]

Lire la suite

Pourquoi nous disons NON aux JO 2024 à Paris

Après une précédente tribune1 appelant à œuvrer pour, « dans le sillage de cette candidature, renforcer et soutenir durablement des politiques sportives, dans tous les domaines, du sport de tous au sport de création », le débat se poursuit.

Lire la suite

Macron : piège à cons

Ce titre dépasse ma pensée (c’est dire le niveau de celle-ci, rétorqueront certain-es !). Loin de moi l’idée de traiter de cons celles et ceux qui se prononcent pour Macron. J’en connais, de toutes tendances politiques que je continuerai d’écouter car leur raisonnement m’intéresse dans bien des domaines. Je comprends le désarroi que cela exprime, mais je veux ainsi dire avec force qu’on est loin du pari de l’intelligence collective !

[...]

Lire la suite

Face au nouvel arriviste et à Madame Frexit, la gauche d’alternative avec Mélenchon

Dans un paysage politique chaotique, marqué autant par de multiples péripéties que par le manque de débats de fond, quelle boussole pour ceux qui veulent s’émanciper des politiques néolibérales ?

Lire la suite

Pas seulement 2017

Il y a aussi 2018 et c'est en Nouvelle-Calédonie. Au plus tard en novembre 2018 se tiendra la consultation sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

Lire la suite

Enracinement et tabous du militaire

Spécialiste des questions "défense, industrie d’armement, militarisation…", Claude Serfati propose à point nommé un ouvrage à mettre entre toutes les mains. L’auteur lève les tabous. Il analyse l’enracinement ancien du militarisme en France. De plus, depuis la naissance de la Ve République, il y a près de soixante ans, l’institution militaire joue un rôle sans équivalent dans aucune autre démocratie européenne. Du coup de force de 1958 à l’état d’urgence d’aujourd’hui, la Ve République s’est articulée sur un activisme militaire débridé et elle encourage aujourd’hui un ordre sécuritaire menaçant. Les interventions des armées françaises se multiplient, destinées à défendre des intérêts économiques et géopolitiques, au plus grand bénéfice des marchands d’armes. Pourtant, à droite comme à gauche, les candidats à la Présidence de la République évacuent la question militaire. Les variantes de repli sur une prétentieuse "indépendance nationale" négligent les bouleversements d’un ordre mondial à la dérive. Aucun candidat ne propose un processus de décroissance militaire et de dénucléarisation des institutions, de la vie politique, de l’économie et des esprits. Ceci, tant au plan national qu’international. Le voyage critique et argumenté proposé par Claude Serfati est instructif. Il illustre combien il serait dommageable pour les changements souhaités de maintenir la question militaire et des industries d’armement hors du débat ouvert et démocratique.

[...]

Lire la suite

Savoir, pouvoir, émancipation

L’éducation populaire a pour ambition de former des jeunes et des citoyens éclairés, capables de

faire vivre la démocratie et de transformer le monde. De nombreuses associations s’y sont

Lire la suite

La campagne pour Mélenchon et le défi du pluralisme

En proposant début 2016 sa candidature, Jean-Luc Mélenchon ne s'est pas adressé directement aux organisations politiques qui avaient précédemment constitué le Front de Gauche et élaboré son programme l' Humain d'Abord.

Lire la suite

La transition énergétique et la sortie du nucléaire à l’ordre du jour

Face au dérèglement climatique, à l’épuisement des ressources et au risque d’accident nucléaire, l’Association Négawatt vient de publier son nouveau scénario 2017-2050. Cerises en publie l’introduction et les 12 points clefs.

Lire la suite

R comme révolution

La notion de révolution a-t-elle encore un sens au XXIe siècle ?

Le discours politique dominant (celui que tiennent les élus ou ceux qui aspirent à l’être) rejette de manière quasi unanime la violence. (Sauf s’il s’agit du "maintien de l’ordre" dans les banlieues ou de "projeter nos troupes sur des théâtres d’opération extérieurs").

Lire la suite

Paris 2024, les premiers jeux 3.0 ?

Revue dans laquelle est paru, en éditorial, le texte ci-contre.
Revue dans laquelle est paru, en éditorial, le texte ci-contre.
Paris est candidate à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024. Dès le lancement de cette belle idée, la FFCO - seule fédération sportive à avoir édité un livre Regards sur les Jeux Olympiques de Londres - a été mobilisée autour de cette candidature. Les résultats de l’enquête que nous avons réalisée fin 2015 auprès de nos clubs adhérents - conjointement avec d’autres fédérations ou unions de clubs omnisports - sont paradoxaux : si 73 % des dirigeants sont favorables au principe, 29 % seulement considèrent que cet événement aura un apport pour leur club.

[...]

Lire la suite

Un avenir désirable, mais insoumis à la finance !

"Au secours, la gauche plurielle revient !", avons-nous pensé alerter ces derniers jours ! Heureusement, tout le monde a vite compris que le discours unitaire de Benoît Hamon et Jean-Christophe Cambadélis n'était qu'une posture électoraliste. Rappelons que les années de gouvernement de la gauche plurielle, alliance du PS, du PCF et des Verts entre 1997 et 2002, furent notamment marquées par des privatisations massives. Elles aboutirent au premier tour de la présidentielle de 2002 à l’élimination au premier tour du candidat "socialiste" Lionel Jospin, à la marginalisation du PC, à la présence du Front national au second tour et à l’élection de Jacques Chirac.

[...]

Lire la suite

Amériques latines entre reflux des progressismes et expériences alternatives

Les retours revanchards de néolibéraux aux gouvernements de certains pays d’Amériques latines remettent-ils en question les expériences d’émancipation des dernières décennies ? Les réalités sont plus complexes, nous dit Franck Gaudichaud.

Lire la suite

Télécharger
le dernier numéro

Cerises :
tous les numéros

Aujourd'hui

Hier

Actualité