Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Face à la réaction et au néo-libéral, l’émancipation humaine

Cette élection présidentielle restera dans les annales comme l’une des plus atypiques de la Ve République. Les scandales plus ou moins costumés ont grevé le débat projets contre projets, laissant une masse d’électeurs aussi indécis qu’écœurés. À trois semaines du 1er tour, on navigue à vue tant le paysage politique apparaît atomisé, instable. Tout devient possible, même ce qui paraissait inenvisageable, telle la présence de Jean-Luc Mélenchon au 2e tour. Comme si la clarté, la conviction, la cohérence dans la durée finissait, dans ce tableau politique éclaté, par porter ses fruits plus vite que prévu.

[...]

Lire la suite

Les livrets de France insoumise : des projets pour transformer

Sur chaque grand sujet, les livrets de la France insoumise, fruits d’une élaboration participative, proposent une vision et des mesures. Cerises en donne un aperçu.

Lire la suite

Sortir du cadre, sortir des urnes ?

Nicolas Poussin, 1653.
Nicolas Poussin, 1653.

Dans les évangiles, les scribes et les pharisiens posent régulièrement des questions-pièges à Jésus pour le faire arrêter. Dans un des passages les plus connus, est traînée devant lui une femme à qui il est reproché d’avoir eu une relation sexuelle avec un autre que son mari. Il lui est demandé si elle doit être lapidée. S’il répond [...]

Lire la suite

Un syndicalisme qui réfléchit

Créées en 2015 par Solidaires, Les Utopiques se positionnent comme des cahiers de réflexion au service d’un syndicalisme de transformation sociale. Le quatrième numéro, qui vient de paraitre, comporte notamment un important dossier sur l’unité syndicale. Le propos est de revisiter les expériences historiques en la matière, mais surtout d’aller au-delà des appels incantatoires à l’unité, pour « ouvrir des perspectives et créer des conditions pour que ça change », en « inventant ce qui correspond aux besoins de notre temps ». Les réflexions critiques concernant l’orientation de la CGT en faveur du "syndicalisme rassemblé", qui privilégiait en fait une convergence de sommet avec la seule CFDT, mériteraient bien sûr d’être poursuivies : quelles convergences et quels rapprochements, à toutes les échelles, entre les syndicats qui se revendiquent d’une transformation de la société ? Sans parler du rapport au politique, en panne et qui reste à réinventer entièrement. Mais ce dossier stimule la réflexion sur ces questions difficiles, dans un contexte où la CGT vient de perdre la première place en terme de représentativité interprofessionnelle, au profit de la CFDT.

[...]

Lire la suite

Il n’était pas sage

Il était un artisan de la poésie. Il est mort le 11 avril 1977 à 77 ans. Et pourtant, il est toujours vivant. Sa poésie toujours d'actualité, les nombreux films auxquels il a donné toute leur saveur, ses collages innombrables, sont autant de témoignages d'un ancrage dans la réalité du moment et de son engagement pour la beauté. Côtoyant [...]

Lire la suite

Au présent avec Mélenchon pour un autre avenir

Après le ralliement sans scrupule1 de Manuel Valls à Emmanuel Macron, Benoît Hamon a déclaré ce mercredi : « Je suis le seul à pouvoir conjuguer des électorats différents, des radicaux aux plus modérés. Je suis aujourd'hui le seul à pouvoir les faire gagner ensemble et ainsi créer les conditions d'une majorité parlementaire pour gouverner ». Appel désespéré à un retrait hors de question. En fait, le candidat du PS et ses soutiens ne comprennent pas qu'« occuper une place centrale à gauche », comme il le revendique, ne veut plus rien dire.

[...]

Lire la suite

La légitimité des grandes télés en question à l’heure de la crise politique

Incapables de se renouveler et d’assumer leur part de responsabilité démocratique, les grandes chaînes et leurs journaux télévisés sont confrontés à une inédite panne d’identité.

Lire la suite

Radicalité : à la source

Il n’est pas trop tard pour s’interroger sur le sens que pourrait encore prendre la campagne présidentielle. Un électeur sur deux n’a pas encore fait son choix définitif. La campagne électorale révèle un effondrement des partis politiques assimilés au système. Pour le moment, ce sont surtout des forces réactionnaires qui, en Europe et aux USA, donnent l’apparence d’être anti-système et qui en tirent profit. Il n’est qu’à penser à la fille Le Pen ou à Macron. Si le rejet du système est dans l’air, le flou du mot en fait un passe-partout piégeant. Bien sûr on évoque les puissants ou la finance, mais c’était déjà le cas en 2012. En fait, le mot recouvre une double réalité : système capitaliste et système institutionnel. Les deux dégagent une normalité frustrante et provoquent du ressentiment. Mais faute d’appeler un chat un chat, le flou de cette dénonciation fait le lit du populisme.

[...]

Lire la suite

Pourquoi nous disons NON aux JO 2024 à Paris

Après une précédente tribune1 appelant à œuvrer pour, « dans le sillage de cette candidature, renforcer et soutenir durablement des politiques sportives, dans tous les domaines, du sport de tous au sport de création », le débat se poursuit.

Lire la suite

Macron : piège à cons

Ce titre dépasse ma pensée (c’est dire le niveau de celle-ci, rétorqueront certain-es !). Loin de moi l’idée de traiter de cons celles et ceux qui se prononcent pour Macron. J’en connais, de toutes tendances politiques que je continuerai d’écouter car leur raisonnement m’intéresse dans bien des domaines. Je comprends le désarroi que cela exprime, mais je veux ainsi dire avec force qu’on est loin du pari de l’intelligence collective !

[...]

Lire la suite

Face au nouvel arriviste et à Madame Frexit, la gauche d’alternative avec Mélenchon

Dans un paysage politique chaotique, marqué autant par de multiples péripéties que par le manque de débats de fond, quelle boussole pour ceux qui veulent s’émanciper des politiques néolibérales ?

Lire la suite

Pas seulement 2017

Il y a aussi 2018 et c'est en Nouvelle-Calédonie. Au plus tard en novembre 2018 se tiendra la consultation sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

Lire la suite

Enracinement et tabous du militaire

Spécialiste des questions "défense, industrie d’armement, militarisation…", Claude Serfati propose à point nommé un ouvrage à mettre entre toutes les mains. L’auteur lève les tabous. Il analyse l’enracinement ancien du militarisme en France. De plus, depuis la naissance de la Ve République, il y a près de soixante ans, l’institution militaire joue un rôle sans équivalent dans aucune autre démocratie européenne. Du coup de force de 1958 à l’état d’urgence d’aujourd’hui, la Ve République s’est articulée sur un activisme militaire débridé et elle encourage aujourd’hui un ordre sécuritaire menaçant. Les interventions des armées françaises se multiplient, destinées à défendre des intérêts économiques et géopolitiques, au plus grand bénéfice des marchands d’armes. Pourtant, à droite comme à gauche, les candidats à la Présidence de la République évacuent la question militaire. Les variantes de repli sur une prétentieuse "indépendance nationale" négligent les bouleversements d’un ordre mondial à la dérive. Aucun candidat ne propose un processus de décroissance militaire et de dénucléarisation des institutions, de la vie politique, de l’économie et des esprits. Ceci, tant au plan national qu’international. Le voyage critique et argumenté proposé par Claude Serfati est instructif. Il illustre combien il serait dommageable pour les changements souhaités de maintenir la question militaire et des industries d’armement hors du débat ouvert et démocratique.

[...]

Lire la suite

Savoir, pouvoir, émancipation

L’éducation populaire a pour ambition de former des jeunes et des citoyens éclairés, capables de

faire vivre la démocratie et de transformer le monde. De nombreuses associations s’y sont

Lire la suite

La campagne pour Mélenchon et le défi du pluralisme

En proposant début 2016 sa candidature, Jean-Luc Mélenchon ne s'est pas adressé directement aux organisations politiques qui avaient précédemment constitué le Front de Gauche et élaboré son programme l' Humain d'Abord.

Lire la suite

La transition énergétique et la sortie du nucléaire à l’ordre du jour

Face au dérèglement climatique, à l’épuisement des ressources et au risque d’accident nucléaire, l’Association Négawatt vient de publier son nouveau scénario 2017-2050. Cerises en publie l’introduction et les 12 points clefs.

Lire la suite

R comme révolution

La notion de révolution a-t-elle encore un sens au XXIe siècle ?

Le discours politique dominant (celui que tiennent les élus ou ceux qui aspirent à l’être) rejette de manière quasi unanime la violence. (Sauf s’il s’agit du "maintien de l’ordre" dans les banlieues ou de "projeter nos troupes sur des théâtres d’opération extérieurs").

Lire la suite

Paris 2024, les premiers jeux 3.0 ?

Revue dans laquelle est paru, en éditorial, le texte ci-contre.
Revue dans laquelle est paru, en éditorial, le texte ci-contre.
Paris est candidate à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024. Dès le lancement de cette belle idée, la FFCO - seule fédération sportive à avoir édité un livre Regards sur les Jeux Olympiques de Londres - a été mobilisée autour de cette candidature. Les résultats de l’enquête que nous avons réalisée fin 2015 auprès de nos clubs adhérents - conjointement avec d’autres fédérations ou unions de clubs omnisports - sont paradoxaux : si 73 % des dirigeants sont favorables au principe, 29 % seulement considèrent que cet événement aura un apport pour leur club.

[...]

Lire la suite

Un avenir désirable, mais insoumis à la finance !

"Au secours, la gauche plurielle revient !", avons-nous pensé alerter ces derniers jours ! Heureusement, tout le monde a vite compris que le discours unitaire de Benoît Hamon et Jean-Christophe Cambadélis n'était qu'une posture électoraliste. Rappelons que les années de gouvernement de la gauche plurielle, alliance du PS, du PCF et des Verts entre 1997 et 2002, furent notamment marquées par des privatisations massives. Elles aboutirent au premier tour de la présidentielle de 2002 à l’élimination au premier tour du candidat "socialiste" Lionel Jospin, à la marginalisation du PC, à la présence du Front national au second tour et à l’élection de Jacques Chirac.

[...]

Lire la suite

Amériques latines entre reflux des progressismes et expériences alternatives

Les retours revanchards de néolibéraux aux gouvernements de certains pays d’Amériques latines remettent-ils en question les expériences d’émancipation des dernières décennies ? Les réalités sont plus complexes, nous dit Franck Gaudichaud.

Lire la suite

L'unité à quelles conditions ?

L'élection présidentielle 2017 a ceci de remarquable qu'aucun sortant ne sera candidat. C'est dire si le bilan des deux quinquennats précédents provoque du rejet. Pressé par d'autres de ne pas se présenter, Hollande a du renoncer à sa candidature. C'est sous sa présidence que s'est développé un grand mouvement social, situation inédite depuis l'existence de gouvernements dirigés par le PS. Sarkozy et Valls quant à eux, ont été battus aux primaires.

[...]

Lire la suite

Revenu universel ou salaire à vie : quel avenir en commun ?

Signalé à Cerises par un lecteur, ce texte revient sur le "salaire socialisé" et le "revenu universel", qui « relèvent de logiques différentes » et « prennent des directions opposées ».

Lire la suite

"Désir de gauche" et volonté d'alternative

Une bonne nouvelle : après l’auto-élimination du chef de la bande, Hollande, c’est son porte flingue le plus zélé qui a pris le toboggan direct vers la sortie. On ne va pas bouder son plaisir. La Primaire socialiste en a fourni l’occasion pour plus d’un million de votant-e-s. Difficile de savoir ce qui a primé, de l’envie irrépressible de se défaire de Valls ou de celle de soutenir la parole d’un socialiste de gauche "vieux style". Dans les deux cas, c’est quand même bien d’un "désir de gauche" qu’il s’agit.

[...]

Lire la suite

Derrière la lorgnette sécuritaire, lever le masque de la passion punitive

À l’heure où la campagne présidentielle risque fort de nous plonger dans de nouvelles surenchères sécuritaires, Didier Fassin déconstruit le "moment punitif" que nous subissons.

Lire la suite

Maudit pouvoir ?

Ah Benoît ! Il en fait tourner des têtes ce gars là. Ma fille me dit : « Mais il a l’air de gauche ! ». En 1997 s’est posée pour Les Verts la question d’aller au gouvernement de "gauche plurielle", certains disaient : « Lui, c’est pas pareil, il a l’air honnête ». Et comme certains prenaient ce trotskiste tendance lambertiste pour un protestant, cela accréditait la thèse. Puis, les premiers six mois passés, il a bien fallu donner son vrai nom à cette déception de plus : "la gauche plus rien".

[...]

Lire la suite

R comme revenu universel

Avec sa proposition de revenu universel d’existence Benoît Hamon a relancé une idée qui fait débat depuis un certain temps dans une partie de la gauche, chez les écologistes et aussi du côté des "libéraux". En France, mais aussi à l’étranger puisque, sous des formes et avec des inspirations différentes, ce revenu est pratiqué, testé ou envisagé dans plusieurs pays, comme l’Alaska, la Finlande et, sur une petite échelle, l’Allemagne.

[...]

Lire la suite

Lénine et Octobre 17

Suite à la contribution de Pierre Zarka sur "2017 et Octobre 1917", dans la rubrique "Cuisine alternative"(n° 312, 27 janvier) , Lucien Sève a adressé à Cerises cette contribution.

Lire la suite

Le pluralisme, condition d’une dynamique plus large

D’accord, il y a la pantalonnade des résultats du premier tour de la primaire du PS. Faut-il en rire, faut-il en pleurer, ou alors être en colère devant l’amateurisme solférinien ? En même temps, une pantalonnade avant une déculottée électorale, n’est-ce pas un ordre logique ?

Lire la suite

La poésie : une éthique, un projet politique

En quoi la poésie est-elle instrument de résistance à l’immobilisation, à l’identitaire normé et enfermant, en quoi est-elle expansion du sens permettant d’autres représentations du monde ? C’est ce que développe Jean-Pierre Siméon, se situant dans la compréhension politique de la poésie.

Lire la suite

2017 et Octobre 1917

2017 est aussi le 100e anniversaire de ce qui a débouché sur une formidable désillusion à l’échelle de la planète : la Révolution d’Octobre. De nouveaux colloques, documentaires se préparent, Le Monde se fend déjà d’un numéro spécial… Et nous ? Du passé ne faisons-nous pas trop vite table rase ? Question posée non pas par nostalgie mais pour interroger ce qui a fait si profondément défaut.

[...]

Lire la suite

Gattaz : tout est bon dans le Macron

Tout est bon dans le Macron est né d’une amitié. Celle qui unit depuis trois ans le Francilien Pierre Gattaz, patron de restaurants à Paris et le Picard Emmanuel Macron, roi du cochon, devenu chef étoilé.

Lire la suite

Les primaires de la Belle Alliance Populaire peuvent-elles sauver le Parti socialiste ?

La primaire de la Belle Alliance Populaire, malgré la présence de trois candidats peu représentatifs, est en réalité un débat interne au sein de la formation socialiste. Pour autant, dans le contexte actuel, tout débat est le bienvenu. Peut-il se conclure par une clarification sur la ligne politique du Parti socialiste ? C’est une question à laquelle je n’ai pas de réponse. Toutefois, deux lignes se confrontent : l’une, sociale-libérale, incarnée par Manuel Valls, qui assume totalement le bilan du quinquennat ; l’autre, dans la tradition sociale-démocrate, est incarnée par Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, dans une option plus à gauche. Est-ce que de ces confrontations peut émerger une alternative sociale-démocrate dans la tradition historique du courant socialiste ? J’en doute fort.

[...]

Lire la suite

L’écologie et l’émancipation dans le même bateau

L’atelier de Montluçon organisait cet automne une rencontre intitulée "Mener ensemble le combat pour l’émancipation et pour l’écologie". Élise Lowy et Stéphane Lavignotte sont intervenus alternativement à partir de leurs expériences. Morceaux choisis.

Lire la suite

La carte de France pour les siècles et les siècles ?

Carte de la "Zone économique exclusive" française
Carte de la "Zone économique exclusive" française

Lire la suite

Où allons-nous ?

Par Francine Bavay (Conseillère fédérale EELV), Patrice Cohen-Séat (PCF), François Longérinas (PG), Myriam Martin (Ensemble !), signataires de l’appel "En 2017, Faisons Front commun".

Lire la suite

P comme Peuple (le retour)

Nous avons déjà eu l’occasion de dire ce que nous pensions de l’usage actuel du mot "populisme". Le plus souvent encore, il est utilisé en mauvaise part, comme un synonyme de "démagogie", pour discréditer celui qui en est qualifié. "Populiste" est effectivement devenu un terme confusionniste et commode qui permet de mettre dans un même sac tous ceux qui s’opposent au "système" actuel, que ce soit à partir d’un point de vue réactionnaire, pro-capitaliste et xénophobe ou, au contraire, dans une perspective progressiste, socialiste et internationaliste.

[...]

Lire la suite

Télécharger
le dernier numéro

Cerises :
tous les numéros

Aujourd'hui

Hier

Actualité