Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Macron, l’UR et le monde : la bataille d’idées s’aiguise

Certains observateurs ont attribué une partie des succès électoraux d'En marche aux premières initiatives européennes et internationales d'Emmanuel Macron. Il est vrai que l'avalanche d'images flatteuses du nouveau Président de la République aux côtés des "grands de ce monde" - un jour recevant une chaleureuse onction de la Chancelière allemande, "reine d'Europe" ; le lendemain échangeant "une poignée de main virile" avec Donald Trump ; puis réservant, dans la foulée, un "accueil musclé" à Vladimir Poutine… - a pu accréditer l'idée que "la France est de retour". Et surtout, cet affichage gratifiant d'un Chef de l'État "jeune, moderne et volontariste" tranche spectaculairement avec l'expérience d'un quinquennat particulièrement médiocre sinon humiliant en matière de présence française sur la scène politique européenne et internationale : au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

[...]

Lire la suite

Comment France insoumise a ouvert le champ des possibles

Le contexte de crise démocratique et l'apparent triomphe de Macron ne doivent pas oblitérer le fait qu'avec le succès de Mélenchon et de la France insoumise, la gauche de transformation sociale et écologique est entrée dans une nouvelle période.

Lire la suite

Et maintenant ?

La période révèle que des millions de personnes sont en quête de "hors système". Ce sont les candidats qui sont apparus (à tort ou à raison) se dégager des partis et vouloir que la société civile investisse l’espace politique, qui ont émergé. Au-delà de leurs différences, ces candidats ont bénéficié d’une telle envie de changement qu’elle a occulté la question : de quel système s’agit-il ? Mais l’abstention aux législatives dit haut et fort le refus des faux-semblants. C’est toute la fragilité de Macron et l’incertitude qui pèse sur l’alternative.

[...]

Lire la suite

U comme utiles

La question qui se pose aujourd’hui à tous ceux qui par leur histoire, leur formation, leur engagement se situent dans la tradition communiste (qu’ils soient ou non membres du PCF) est de savoir si le courant communiste a encore un avenir dans la société française.

Lire la suite

Question de légitimité

L’évidence du raz de marée de La République en marche cache une autre réalité, infiniment moins glorieuse et moins confortable pour Emmanuel Macron. Un autre raz de marée, celui des abstentionnistes. Le constat, bien sûr, a occupé une partie des unes des quotidiens au lendemain du scrutin. Mais les conséquences de ce véritable naufrage démocratique ont été nettement moins commentées. Elles méritent pourtant que l’on s’y attarde. D’abord, parce que c’est en soi un motif d’inquiétude dans une démocratie. Ensuite, parce qu’avec moins de 50 % de participation, et après une présidentielle remportée plutôt par rejet du Front national que par adhésion à son projet, Emmanuel Macron dispose d’une bien faible légitimité. Va-t-il en tenir compte ? Evidemment non. Il se prépare au contraire à abuser de cette majorité en trompe-l’œil pour imposer au pays une contre-révolution sociale sans précédent. Il s’apprête à liquider le code du travail, en procédant par ordonnances. Et voilà, de surcroît, qu’il veut pérenniser l’état d’urgence en l’intégrant à la loi commune. Il faut lui reconnaître à cet égard une certaine cohérence. Des manifestations contre les ordonnances pourront ainsi, dans certaines conditions, tomber sous le coup d’une loi officiellement destinée à combattre le terrorisme.

[...]

Lire la suite

Argenteuil – Un moment d'Histoire du PCF

Argenteuil 1966 reste dans la mémoire communiste des grands débats au sein du PCF comme un "tournant". Mythe et réalité, écrit Roger Martelli dans l’étude qui accompagne la nouvelle publication des textes concernés. Une mise en perspective par Laurent Lévy.

Lire la suite

L'émancipation humaine vaut bien un peu d'efforts

Ne voulant ni passer à côté de l'Histoire, ni pratiquer la posture de surplomb, j'ai choisi de prendre ma part à la fois dans la campagne pour faire élire Mélenchon et dans la bataille pour l'élection de ma camarade Madeleine Doré Lucas, membre d'Ensemble et "candidate de la France insoumise" J'ai ainsi fait partie – aux côtés des militants du PCF de Pontivy Locminé – de l'équipe de campagne France insoumise". Le matériel électoral comporte la mention en gris clair et en caractère modeste « avec le soutien du PCF, du Front de Gauche, d'Ensemble !, de syndicalistes, de citoyens... dans notre circonscription ».

[...]

Lire la suite

La lessiveuse Macron, la lessiveuse qu’il vous faut

Libérez-vous des soucis de la démocratie et de cette corvée du grand ménage en adoptant chez vous la nouvelle lessiveuse Macron. Plébiscitée par 6,5 millions de consommateurs sur 43, elle semble avoir tout d’une grande, malgré sa petite taille.

Lire la suite

Quand l’Histoire s’invite dans les débats actuels

Dans un tout récent ouvrage, Roger Martelli porte sur la Révolution d’Octobre un regard d’historien avec le souci du militant engagé dans son siècle. Un volume dense, ponctué d’utiles repères chronologiques, assorti d’une bibliographie et d’un lexique. Extrait de la présentation :

Lire la suite

Le silence sur l’ESS après les silences de l’ESS

Où est l’Économie sociale et solidaire dans le premier gouvernement Macron-Philippe ?

Nulle part apparemment ; et jusqu’à présent nul n’a semblé s’en émouvoir. Où sont les têtes de réseau nationales et leurs instances pour demander ce qu’il en est ? pour agiter et revendiquer nos "chiffres magiques" 10 % du PIB, 12 % de l’emploi, etc. ?

Lire la suite

L’avenir, dans les urnes et dans les mobilisations

Alors que le gouvernement, empêtré dans les affaires de tel et telle ministre, vient de dévoiler ses intentions concrètes - peu ambitieuses - en matière de transparence de la vie politique, il reste encore flou sur ses projets et sa méthode en matière économique et sociale. Filtrent cependant de quelques discours et de ses premiers échanges avec les organisations syndicales des éléments qui montrent que le nouveau Président directeur général de la France a bien prévu de mener une guerre contre la société.

[...]

Lire la suite

La Ve République se meurt, quelle alternative construire?

Face à cette question de l’Atelier de Montluçon, Olivier le Troquer, historien, propose un rapport libre et ouvert au passé, en interroge les expériences et les conceptions de la république, de la nation, de l’Europe, pour construire le présent et l’avenir. Extraits.

Lire la suite

La fin d’une longue transition

Quand on change de conjoncture, de période, d'époque, de génération, de siècle, de moment, il est toujours difficile de penser ce qui est nouveau, précisément parce qu'on ne dispose pas d'autres catégories de pensée que celles qui permettaient - tant bien que mal - de penser l'époque précédente. Il n'est pas rare que l'on marque le pas dans l'élaboration de nouvelles catégories, ou dans la critique des anciennes, et pendant ce temps, l'Histoire suit son cours à l'aveugle, avec le risque que lorsque les cadres conceptuels anciens auront prouvé leur obsolescence, ils soient remplacés à la petite semaine par des instruments tout aussi imparfaits, et qui sous les allures du neuf recyclent sans le dire et sans le savoir des idées ou conceptions qui ont déjà fait la preuve de leur impuissance.

[...]

Lire la suite

S Comme "Société civile"

À l’occasion de la constitution du gouvernement, on a vu fleurir un peu partout l’expression "société civile". À première vue, le terme de "société civile" serait dans la bouche de la plupart des commentateurs tout simplement synonyme de "société". On s’en servirait pour parler de ceux qui ne viennent pas du monde de la politique.

Lire la suite

La nouvelle droite sous le masque du centrisme

Le monde politico-médiatique s’extasie devant la performance d’Emmanuel Macron, que d’aucuns veulent résumer comme le dynamitage des deux formations qui ont dominé la vie politique française depuis 40 ans, les Républicains et le Parti socialiste.

Le nouveau Président est présenté comme le nec plus ultra de la modernité politique. Pourtant, la [...]

Lire la suite

Une nouvelle vague d’insoumission face à la légitimité creuse de Macron !

Le profil très droitier du nouveau gouvernement renforce l'incertitude sur l’issue des scrutins des 11 et 18 juin. Seule la mobilisation de l’électorat de Jean-Luc Mélenchon peut contrer l’ambition de procéder à une fuite en avant néolibérale.

Lire la suite

Tout change pour que rien ne change

Inconnu du public il y a trois ans, Emmanuel Macron a réussi son pari, se faire élire Président de la République en se revendiquant ni de droite, ni de gauche… après 36 ans d'alternance PS/RPR-UMP-LR. Avec son jeune mouvement En Marche !, adoubé par les médias, il surfe sur le besoin de renouvellement politique.

Son élection rebat les cartes, et [...]

Lire la suite

Insoumis de tous poils, unissez-vous...

...pour une nouvelle percée spectaculaire le 11 juin !

Emmanuel Macron n'est pas seulement un pur produit de l'élitisme républicain de bon papa. Le jeune loup incarne à la fois la volonté antidémocratique de casser le Code du travail, la fuite en avant libérale de l'Union européenne et aussi un consternant désintérêt pour les [...]

Lire la suite

Amplifier la dynamique citoyenne pour une alternative politique

Loin d’être seulement électoraux, les enjeux des élections législatives des 11 et 18 juin sont considérables.

Lire la suite

Le choix de ne pas choisir

Le paradoxe libéral est la multiplication des choix mais au bout du compte l’absence de choix. Le paradoxe de la résistance à ce paradoxe est que le refus de choisir devient finalement un choix.

Lire la suite

Des pouvoirs liés au nombre de députés

Certains pouvoirs ne sont accessibles qu'à partir d'un certain nombre de députés. Hormis pour la constitution d'un groupe, il est possible de réunir pour cela des députés de groupes politiques différents et des députés non inscrits. Toutefois, disposer du nombre de députés nécessaires pour ne pas être dépendant du bon vouloir de députés d'autres groupes est un avantage.

[...]

Lire la suite

V comme volonté

Il s’est passé quelque chose lors de cette élection présidentielle. Le système bipartisan qui bloquait la vie politique depuis des années a volé en éclats. Les deux grands partis qui alternaient au pouvoir et géraient les affaires, avec des différences de plus en plus minces, sont éliminés à l’issue du premier tour et menacés d’implosion. Outre le résultat remarquable fait par Jean-Luc Mélenchon, il faut noter qu’en dehors de Fillon et Macron, tous les candidats (de droite comme de gauche) remettaient plus ou moins en cause, même si souvent de façon rhétorique, la dictature de la finance et l’abandon de la souveraineté.

[...]

Lire la suite

De l'insoumission à l'émancipation

À quelques heures du scrutin du 7 mai, gardons-nous d'affirmer que les jeux sont faits car les surprises – bonnes ou mauvaises – n'ont pas manqué durant cette dernière année.

Lire la suite

Le sport et les JO dans un monde à transformer

Le sport n'est pas neutre, comme les Jeux olympiques, il est traversé par les questions de nos sociétés et de la planète. Les retravailler comme toutes les activités humaines d'un monde à transformer, c'est ce que propose Gérard Perreau-Bézouille

Lire la suite

Ça ne fait que commencer

Quand vous lirez ces lignes, faire barrage au FN sera, je l’espère, chose entendue sinon déjà faite. Il est donc bien tard pour faire un appel de plus. Pour des millions d’hommes et de femmes cela passe (est passé ?) par un choix détestable : la politique de Macron finira par faire encore monter le FN… si rien ne se passe de nouveau. C’est donc à ce nouveau qu’il nous faut réfléchir à partir de lundi.

[...]

Lire la suite

Emmanuel Macron : « J’ai fait un cauchemar »

Faire un mauvais rêve, ça arrive. C’est ce qui vient de se produire pour Emmanuel Macron le lendemain même de son élection victorieuse à la Présidence de la République. « Ce cauchemar a sans doute été déclenché par ma visite traumatisante, avec des salariés, entre les deux tours. » Le nouveau Président a en effet depuis rêvé que 251 députés insoumis et alliés, montés sur des ressorts, avaient été élus aux législatives de juin. À son réveil, il s’est déclaré soulagé mais inquiet. « Ça, plus des mouvements sociaux contre ma future réforme du Code du travail, ce serait un vrai cauchemar. » Depuis, il ne dort plus que deux heures par nuit.

[...]

Lire la suite

Battre le Front national dans les urnes, dans la rue et dans la société ! (Et merde à Macron…)

Nous n’opposons pas ceux qui voteront Macron dimanche 7 mai et ceux qui s’abstiendront, voteront blanc ou nul. Comme des millions de citoyens, nous sommes indifférents aux consignes de vote sentencieuses… ou plutôt elles nous énervent sérieusement. Ceux qui prétendent culpabiliser les abstentionnistes n’entendent pas que ceux-ci n’ont tout simplement pas envie - euphémisme - de voter pour un adversaire de l’émancipation. D’ailleurs, depuis dimanche, Macron et ses soutiens ultralibéraux ne font-ils pas tout leur possible pour inspirer un rejet massif de la part des électeurs insoumis ?

[...]

Lire la suite

Abstention en Outre-mer

En France "métropolitaine" le niveau d'abstention traditionnellement plus faible aux présidentielles s'élève à 22 %. En Outre-mer l'abstention est record. Parmi les 1,8 millions d'électeurs inscrits invités aux urnes, 994 000 ne se sont pas déplacés. Ainsi globalement l'abstention en outre-mer est le fait de 53 % des électeurs. Si cette moyenne gomme les pics, elle est néanmoins en hausse de 5 points par rapport à la présidentielle de 2012. On dira que l'abstention est traditionnellement forte en outre-mer lors du scrutin présidentiel. Oui, mais pour ce scrutin là, l'abstention progresse de façon spectaculaire. Ainsi en Guadeloupe en 2012, elle était de 47,5 % elle est à 60 % en 2017, en Guyane elle était à 49 %, elle progresse de presque 17 points, et passe à 65,7 %. Même constat en Martinique : 47,6 % des électeurs s'abstenaient, ils sont désormais 60 %. En Polynésie l'abstention s'élevait à 50,65 % en 2012, elle est passée en 2017 à 61,1 %.

[...]

Lire la suite

Mélenchon à 19,5 %, un tremplin pour demain

François Ruffin, journaliste, fondateur de Fakir et candidat unitaire aux législatives, à propos du score de de J.L. Mélenchon, dont il a appuyé la candidature.

Lire la suite

Relier les luttes émancipatrices

Ouvrage collectif, Urgence antiraciste, sous-titré Pour une démocratie inclusive, est particuièrement d'actualité et sera un outil utile pour les luttes toujours à mener. Présentation.

Lire la suite

K comme Kollontaï

Le 23 février 1917 (8 mars dans notre calendrier julien), les ouvrières et les ménagères de Petrograd manifestent pour demander du pain et le retour de guerre de leur conjoint. En quelques jours, la grève fait tache d’huile, l’armée se rallie aux émeutières et à leurs compagnons et le mouvement se transforme en insurrection. Le règne du tsar de toutes les Russie, Nicolas II, prend fin.

[...]

Lire la suite

Erdogan divise son pays pour mieux régner

Pour un peu, le Président turc Recep Tayyip Erdogan serait le plus heureux des autocrates. Le "oui", qu’il appelait de ses vœux, l’a emporté au référendum du 16 avril. Il devrait pouvoir installer le régime ultra-présidentiel dont il rêvait, se passer de Premier ministre, et intervenir comme il voudra dans les affaires judiciaires. Et - ce qui ne gâte rien - il a reçu les félicitations de Donald Trump et de Vladimir Poutine. Deux hommes qui doivent partager sa conception de la démocratie. Mais son bonheur n’est pas complet. Une vague de contestation monte dans le pays. Sa victoire étriquée (à peine plus de 51 %) est politiquement un véritable camouflet en regard de la propagande déployée pendant la campagne, et du quasi silence imposé à l’opposition. Et voilà maintenant que les observateurs de l’OSCE et du Conseil de l’Europe contestent les conditions du déroulement du scrutin, et que l’Union européenne demande une enquête sur des « irrégularités présumées ». Mardi, le CHP (parti social-démocrate, laïc) a demandé l’annulation du référendum, également contesté par le HDP (parti d’opposition, prokurde).

[...]

Lire la suite

La dynamique Mélenchon, souffle d’espoir pour transformer la société

La présence du candidat de la France insoumise au second tour de la présidentielle signifierait la possibilité pour les électeurs d’un véritable choix de société.

Lire la suite

Vive la pluie

La pluie d’animaux est un phénomène météorologique extraordinaire de chute de morceaux de paradis sur la terre. On en trouve témoignage dans de nombreux pays et à plusieurs époques. Ce sont souvent des poissons et des batraciens qui se trouvent dans ces précipitations, mais certaines espèces d'oiseaux sont aussi mentionnées.

Lire la suite

La Liberté vient en premier

(Après les déclarations de MLP à propos des protestants et les actes de quelques autres)

Lire la suite

Télécharger
le dernier numéro

Cerises :
tous les numéros

Aujourd'hui

Hier

Actualité