Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

2017, préparer l'avenir

Commentaires

Les commentaires de cet article ne sont pas modérés a priori. Mais la rédaction s'autorise à retirer ceux qui ne respectent pas la charte du site.

[Anonyme] RECONSTRUIRE LA GAUCHE COURAGEUSE ET INSOUMISE sam. 19/11/16 | 13h56

Construire le rassemblement le plus large possible, mais avec qui ?
Par loyauté, je n’ai pas participé au vote d’Ensemble car je n’ai pas versé de cotisation, pour autant je me sentais tellement proche depuis la FASE.
Je ne comprends pas car la situation est grave, les enjeux sont graves et ne peuvent pas attendre une seule volonté de reconstruction à long terme.
Il faut se rassembler pour qu’une gauche de lutte puisse aux Présidentielles reste crédible et il faut une candidature forte.
C’est cela la priorité pour les citoyennes et les citoyens, c’est cela que les personnes non adhérentes ou non encartées dans une organisation, ressentent.
Nous allons, si ces attitudes partisanes se poursuivent, perde cette chance que nous avons de nous démarquer, sans pour cela perdre notre identité.
Je suis triste de tout cela, vraiment.

Nous avons eu une réunion du collectif du FDG de notre secteur hier soir, PCF (pas la section mais des camarades) PG, Ensemble, militants non encartés, et nous avons tous renouvelé notre soutien à la FI.

Nous sommes sans doute un groupe un peu « exceptionnel », enfin je ne sais pas mais nous allons à l’essentiel c’est certain et savons de qui nous sommes les plus proches.
Madame LARUE, vous qui avez vécu les régionales, vous avez oublié combien nous avons été maltraités par EELV et notre liste FDG non soutenue pour par des sections du PCF.
Alors, nous les citoyens militants et engagés du FDG, nous ne pouvons comprendre vos propos;

Vraiment, je ne sais que dire de plus, je pensais qu’Ensemble était une organisation différente, je découvre qu’en fait la peur de ne plus exister est
omniprésente et que chaque point de divergence devient insurmontable tout à coup pour certaines et certains.
Ce n'est pas ainsi que les citoyennes et citoyens se réconcilieront avec la politique, c'est plutôt un ressenti de mépris au regard de notre sincérité et notre engagement, notre volonté de rupture avec le système en place.

Mais, nous sommes nombreux, et nous pèserons petit à petit pour que cessent
ces alliances qui ne font que nous rendre invisibles.

Bien Humainement d'Abord insoumise,

Réagir à votre tour

Titre :
Pseudo (optionnel) :
Email (optionnel - uniquement accessible à l'équipe de Cerises en ligne) :
Votre commentaire :
Anti-spam: saisissez le chiffre 5446 si vous n'êtes pas un robot...