Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Délicieux

Adieux au patronat

Sous ce titre provocateur, le sociologue Maxime Quijoux nous décrit le processus de reprise en Scop d’Helio-Corbeil, entreprise d’héliogravure dans l’Essonne. Dans le contexte d’une forte qualification des salariés, le syndicat CGT a toujours été omniprésent dans l’entreprise. Le long déclin de l’industrie graphique le conduit à réviser de fond en comble sa stratégie suite à l’échec d’une grève en 1998. Sur fond d’une baisse continue des effectifs, les syndicalistes comprennent vite qu’ils ont tout intérêt à prendre leur destin en main plutôt que de laisser faire des actionnaires en mal de valorisation boursière. Refusant d’assister à la fermeture inéluctable de l’entreprise, ils réussiront – avec l’appui du député-maire de Corbeil, Serge Dassault, inédit ! – à reprendre l’entreprise sous forme de Scop. Maxime Quijoux a passé plusieurs mois dans l’entreprise et nous plonge dans les secrets et les non-dits de cette reprise où le rôle de la section syndicale a été essentiel. Si cette histoire semble défier la chronique, l’objectif ultime du syndicalisme n’est-il pas de s’affranchir du patronat ?

Adieux au patronat. Lutte et gestion ouvrières dans une usine reprise en coopérative. Maxime Quijoux, Editions du Croquant, 2018, (20,00€ )