Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Délicieux

Retour sur l'Histoire pour ouvrir des possibles

"Petit livre rouge" de mises à plats nécessaires !*

L’ouvrage de Catherine Samary s’inscrit dans les anniversaires de trois basculements historiques revisités à la lumière de leur bilan et des crises du monde actuel : la Révolution russe d’octobre 1917 ; l’excommunication des communistes yougoslaves par Staline en 1948 poussant la direction "titiste"» à se différencier du modèle soviétique en introduisant l’autogestion ; enfin les années 1968, contestataires de l’ordre mondial : dans l’ombre du Printemps de Prague pour un socialisme "à visage humain" il y eut aussi, méconnu, un Juin 1968 des jeunes de Belgrade revendiquant "l’autogestion de bas en haut" contre la "bourgeoisie rouge" et les inégalités du marché socialiste tout en se mobilisant contre l’intervention étasunienne au Vietnam.

Contre tout fatalisme, les leçons ignorées de l’expérience autogestionnaire yougoslave sont reprises dans ce livre pour contribuer à réfléchir à d’autres possibles. Elles s’enrichissent du renouveau des luttes et réflexions actuelles sur les "communs" – naturels ou créés – à reconquérir et à étendre contre la marchandisation et les privatisations généralisées mises en œuvre par les États et institutions de la mondialisation néo-libérale. Elles englobent l’exigence démocratique d’une appropriation plurielle des expériences et résistances progressistes passées comme présentes – ce à quoi veut contribuer ce livre.

* Formulation de l’auteure. C. Samary est économiste, membre du conseil scientifique d’Attac, spécialiste de l’ex-Yougoslavie et des transformations européennes avant et depuis 1989.

D’un communisme décolonial à la démocratie des communs, Éd. du Croquant, décembre 2017, 164 p., 12,00 € - Numérique 9,00 €.

Octobre 17 à chaud

Après l’analyse critique par Lucien Sève de l’historiographie dominante de la Révolution d’Octobre (voir Cerises n°336, novembre 2017), Guillaume Fondu donne cette fois à lire le regard des contemporains d’Octobre 17 impliqués dans les luttes politiques émancipatrices.

Les diverses forces politiques qui ont constitué la démocratie russe entre février et octobre 1917 réagissent à chaud devant la révolution d’Octobre. Voici un choix de ces premières perceptions, de ces premiers débats qui animent en Russie même, dans l’Europe en guerre et au-delà, les partis socialistes, les syndicalistes, les anarchistes : Plekhanov, Kamenev, Tsereteli, Martov, Spiridonova, Archinov, Luxemburg ou Gramsci... Ce livre veut interroger le sens qu’a revêtu la prise du pouvoir bolchévique pour ces acteurs politiques de l’époque.

Devant la révolution, Débats et combats politiques en 1917, Textes choisis, présentés et annotés, Éd. sociales, nov. 2017, 248 p., 15 €.

Plus ici.

Engels, en toute autonomie

Après Découvrir Marx (voir Cerises n°308), voici aujourd’hui par les mêmes auteurs Découvrir Engels.

L’objet du livre de Florian Gulli et Jean Quétier n’est pas d’opposer Friedrich Engels à Karl Marx mais de faire apparaître la singularité du premier, son autonomie en quelque sorte. Et de l’extraire un moment de ce "Marx-Engels" infligé aux deux amis par une postérité qui leur a certes fait pire.

Les douze textes ici rassemblés abordent, entre autres, la question du mariage, le rôle de la violence, le suffrage universel, la religion, la nature de la causalité historique, l’origine du chômage ou le dépérissement de l’État…

G. Fondu et J. Quétier sont enseignants de philosophie, ont participé, aux Éditions sociales, à la traduction de l'ouvrage de K. Korsch, Marxisme et philosophie, et de différents textes pour la GEME (Grande édition de Marx et Engels). Fl. Gulli est enseignant de philosophie et membre de la rédaction de la Revue du Projet.

Découvrir Engels, Éd. Sociales, sept. 2017, 144 p., 10 €.

Plus ici.

* Largement emprunté aux éditeurs par Michèle Kiintz