Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Cocktails

Compromission

Dans un courriel envoyé sur sa liste de diffusion, Maximes Combes (ATTAC) interpelle Nicolas Hulot qui, après avoir refusé d’entrer au gouvernement en 2016, « en 2017 accepte d'entrer dans un gouvernement dirigé par un élu de droite pro-nucléaire et pro-charbon où l'ensemble des postes économiques sont tenus par la droite et des pro-businness ». M. Combes insiste : « les politiques écologiques dont nous avons besoin ne sont pas compatibles avec les politiques de compétitivité économique voulues par Macron, Philippe, Le Maire et consorts. » Une promiscuité qui ne semble donc pas gêner Nicolas Hulot, mais qui entretient, selon Maxime Combes, « la confusion ». De confusion en compromission, il n’y a souvent qu’un pas.