Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Editoriaux

Insoumis de tous poils, unissez-vous...

...pour une nouvelle percée spectaculaire le 11 juin !

Emmanuel Macron n'est pas seulement un pur produit de l'élitisme républicain de bon papa. Le jeune loup incarne à la fois la volonté antidémocratique de casser le Code du travail, la fuite en avant libérale de l'Union européenne et aussi un consternant désintérêt pour les enjeux écologiques. Jusqu'aux élections législatives des 11 et 18 juin, il devrait en partie retenir ses coups : il doit en effet tenter à toute vitesse d’opérer une recomposition d'ampleur, sans laquelle il n'obtiendra pas de majorité pour gouverner. Il s'attachera à solliciter un consensus en vue d'une future loi sur la transparence de la vie politique, et il mettra probablement un bémol à son intention de liquider 120 000 emplois publics et de diminuer de 60 milliards les dépenses publiques.

Dans ce contexte d'accélération et de choix décisifs pour l'avenir, l'enjeu principal pour les partisans de l'émancipation est de conforter l'irruption citoyenne qu'ont exprimé le vote de 7 millions de citoyens pour la candidature de Jean-Luc Mélenchon et la percée du mouvement France insoumise. Ne nous laissons donc pas accabler par la rupture - provisoire, espérons-le - des discussions entre le jeune mouvement et le PCF pour aboutir à des candidatures communes. Et n'entrons pas dans le jeu mortifère, qui envahit les réseaux sociaux ces jours-ci, consistant à lister les torts des uns ou des autres. Pour le bilan, il sera temps… un peu plus tard.

Nous soulignons cependant qu'un projet politique nouveau ne pourra se forger ni dans l’impasse d'un rapport ambigu au Parti socialiste, ni dans le fantasme d'une histoire révolue. Le PCF subit aujourd'hui le contrecoup de ses errements stratégiques et il ne peut plus dénier son affaiblissement sur la longue durée. Nous soulignons aussi que l’actuelle dynamique politique ne pourra pas se structurer durablement dans un autre déni, celui de la diversité des sensibilités de la gauche de transformation - qui ne se reconnaissent pas toutes dans France insoumise.

À l'image de la puissante campagne menée depuis des mois, notre énergie est tournée vers l’insoumission du plus grand nombre. Une nouvelle percée spectaculaire est à portée de vote le 11 juin !