Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Editoriaux

Battre le Front national dans les urnes, dans la rue et dans la société ! (Et merde à Macron…)

Nous n’opposons pas ceux qui voteront Macron dimanche 7 mai et ceux qui s’abstiendront, voteront blanc ou nul. Comme des millions de citoyens, nous sommes indifférents aux consignes de vote sentencieuses… ou plutôt elles nous énervent sérieusement. Ceux qui prétendent culpabiliser les abstentionnistes n’entendent pas que ceux-ci n’ont tout simplement pas envie - euphémisme - de voter pour un adversaire de l’émancipation. D’ailleurs, depuis dimanche, Macron et ses soutiens ultralibéraux ne font-ils pas tout leur possible pour inspirer un rejet massif de la part des électeurs insoumis ?

À l’inverse, on peut considérer que, comme le vote Chirac en 2002, voter Macron n’est pas lui donner quitus. Tout le monde sait que, pour beaucoup, son nom va être momentanément un simple réceptacle anti-Le Pen, un vote par défaut. Preuve que nous vivons une crise politique inédite, il est même devenu possible de voter pour un candidat… sans le légitimer, et même… en délégitimant la politique qu’il entend mettre en œuvre ! Sa victoire, si elle advient, sera ainsi une victoire à la Pyrrhus.

Aucune option n’étant bonne, évitons donc les clivages entre nous. Soulignons ensemble que le FN et Marine Le Pen sont des ennemis de la démocratie. Que leur projet est xénophobe, raciste, nationaliste, antisocial. Qu’il faut les combattre de toutes nos forces et par les moyens qui nous semblent, à chacun, adéquats. Soulignons également que Le Pen est un produit de décennies de politiques libérales et sécuritaires, d’inégalités sociales et de fractures territoriales que Macron et ses amis s’apprêtent non pas à combattre, mais à renforcer. Et n’attendons pas pour engager la bataille contre le démantèlement du Code du travail par ordonnances, qui peut être un talon d’Achille de la Macronie : rendez-vous d’ailleurs dès les manifs du 1er mai !

Enfin, un second tour d’élection ne chasse pas l’autre ! Avec le résultat historique de Jean-Luc Mélenchon peut s’ouvrir une période politique nouvelle : en portant, avec France insoumise et pas seulement elle, une vision alternative et un projet de société, nous mettrons le Front national dans les poubelles de l’histoire.