Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Tribunes libres

La Liberté vient en premier

(Après les déclarations de MLP à propos des protestants et les actes de quelques autres)

J'hésitais à réagir aux déclarations de Marine La Pen contre les protestants de France. J'ai tant d'attaches familiales avec une culture liée au protestantisme que je pensais : « Ne réagis pas trop vite avec ton cœur, la raison l'emportera. »

Mais voilà, après avoir déclaré sur le plateau de TF1, mardi 18 avril : « sous Richelieu c’est peut-être les protestants qui avaient des exigences qui allaient contre la nation… », Marine La Pen en a rajouté une couche aujourd'hui en accusant les Français de confession protestante de l'époque d'intelligence avec l'ennemi d'alors, l'Angleterre.

Je dis donc que je partage ce qu'a écrit le président de la Fédération Protestante de France ; ne soyons pas dupe et voyons bien « qu'à travers la référence aux protestants d'hier, cités avec tant de malveillance et d'irrespect alors qu'ils étaient persécutés et assassinés par le pouvoir royal, c'est peut-être l'islam d'aujourd'hui qui est visé. Ces propos sont irresponsables. Encore une fois l’extrême-droite tient un discours qui ne peut qu'attiser la haine et justifier la violence ».

- Rappelons nous qu'en ces temps de persécution religieuse, certains désignaient les protestants comme « cette autre sorte de juifs ».

- Rappelons-nous que l'une des accusations portées contre les juifs de France dans les années 30 et 40 était aussi d'être de mèche "avec l'ennemi" et d'en être la "cinquième colonne".

- Rappelons nous que les résistants communistes étaient pourchassés pour "judéo-bolchévisme".

- Faisons le parallèle avec le discours tenu aujourd'hui sur les musulmans de France, accusés par exemple par M. Estrosi de former des « cinquièmes colonnes » islamistes préparant une « troisième guerre mondiale » visant « la civilisation judéo-chrétienne » (26 avril 2015 sur le plateau de France 3).

Madame La Pen doit être éliminée dès le premier tour de cette élection présidentielle car elle est une fauteuse de discorde et d'ostracisme.

Monsieur Fillon ne vaut pas mieux, lui qui s'est appuyé sur les troupes de "la manif pour tous" pour gagner la primaire de la droite et envisage aujourd'hui de gouverner avec ces extrêmistes.

Quant à Monsieur Macron, ne nous laissons pas berner : s'il a rencontré le filloniste Estrosi à quelques jours du premier tour, c'est pour envoyer "en même temps" un signe de ce côté haineux de l'échiquier politique.

La laïcité - dans son acception de 1905 - n'est pas l'ennemie de la religion, d'aucune des religions. Au contraire, elle a mis fin aux querelles religieuses dans notre pays. C'est une loi de liberté : liberté de croire ou de ne pas croire, liberté de changer de certitude, etc.

La loi de 1905 a apporté un grand progrès à notre pays : en même temps qu'elle a proclamé la liberté religieuse et interdit les persécutions religieuses, elle a interdit l'emprise de toute religion sur les affaires publiques.

En votant dimanche pour Jean-Luc Mélenchon, c'est aussi notre liberté par la laïcité que je défendrai.

Pas pour donner un chèque en blanc à mes amis politiques : j'aurais des remarques à faire sur certains propos tenus par JLM ou M. Hamon, mais parce qu'entre les ennemis de la liberté et ses défenseurs parfois maladroits ou injustes, je préférerai toujours ceux qui peuvent s'amender.

Titre emprunté au livre de Bruno Trentin (2004) : La libertà viene prima : la libertà come posta in gioco nel conflitto sociale.