Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Hommage

Il n’était pas sage

Il était un artisan de la poésie. Il est mort le 11 avril 1977 à 77 ans. Et pourtant, il est toujours vivant. Sa poésie toujours d'actualité, les nombreux films auxquels il a donné toute leur saveur, ses collages innombrables, sont autant de témoignages d'un ancrage dans la réalité du moment et de son engagement pour la beauté. Côtoyant les plus grands peintres, les plus grands photographes, les plus grands artistes, Jacques Prévert était de son temps. Il l'est encore aujourd'hui bien que cela fasse 40 ans qu'il ait quittait cette terre "qui est quelques fois si jolie".

Comment ne pas se souvenir de son attachement à l'homme, et surtout à la femme et à l'enfant. Il n'était pas sage et bousculait le siècle, apportant sans cesse son soutien à ceux qui luttent, aux ouvriers... Rappelle-toi...

Devant la porte de l'usine
le travailleur soudain s'arrête
le beau temps l'a tiré par la veste
et comme il se retourne
et regarde le soleil
tout rouge tout rond
souriant dans son ciel de plomb
il cligne de l'œil
familièrement
Dis donc camarade soleil
tu ne trouves pas
que c'est plutôt con
de donner une journée pareille
à un patron ?

(Le temps perdu, Paroles).

Une exceptionnelle exposition de ses collages est en ce moment présentée à la Fondation Jan Michalski, à Montricher (Suisse). Ce n'est pas tout près mais ça vaut sérieusement le détour, que je viens de faire pour découvrir cette exceptionnelle présentation.

Jacques Prévert, à redécouvrir et à partager.