Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Tribunes libres

Pour le désarmement nucléaire, c’est le moment d’agir et de rassembler

Du 27 Mars au 31 mars 2017 s’est tenue à New York «  une conférence pour la négociation d'un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète » en application de la résolution 71/258 votée par l'Assemblée Générale des Nations Unies le 23 décembre 2016 qui « demande aux États Membres de faire tout leur possible pour parvenir dans les meilleurs délais à la conclusion d'un instrument juridiquement contraignant interdisant les armes nucléaires, en vue de leur élimination complète ».

Cette conférence marque le point de départ d'une nouvelle période dans la lutte pour l'élimination des armes nucléaires. Cent treize États ont voté pour, trente-cinq ont voté contre dont la France, les USA, la Russie, la Grande-Bretagne et tous les autres membres de l'OTAN (sauf les Pays-Bas), Israël, la Corée du Sud, le Japon, l’Australie. Treize se sont abstenus dont la Chine, l'Inde, le Pakistan, la Finlande, la Suisse.

L'action des peuples est nécessaire pour faire aboutir ce processus car les embûches ne vont pas manquer, en particulier venant des États dotés de l'arme nucléaire. Cela a commencé le 27 mars par une conférence de presse des USA pour s'opposer au processus engagé par les Nations Unies. La France malheureusement s'est associée à la démarche des USA et a pratiqué la politique de la chaise vide. Nous aurions préféré que la France dise son accord avec le Président chinois qui, à Genève le mercredi 18 janvier 2017, a déclaré que «  Les armes nucléaires devraient être totalement interdites et détruites ».

Cette nouvelle situation implique pour la société civile et les mouvements de paix l'obligation d’œuvrer à une mobilisation sans précédent des opinions publiques pour ne pas laisser passer une occasion de faire avancer le désarmement nucléaire, alors que plusieurs États dotés de l'arme nucléaire, dont la France, envisagent de nouvelles modernisations de leurs armements atomiques. La France envisage quasiment le doublement des crédits consacrés aux armes nucléaires en les faisant passer de 3,5 à 6,5 milliards d’euros

C'est le moment d'agir en signant par exemple la pétition1, proposée par le collectif national En marche pour la paix (une centaine d'organisations) contre le doublement des crédits consacrés en France pour les armes atomiques, pour un traité d'interdiction des armes nucléaires et pour une réorientation du budget de la Défense dans le cadre d'une politique en faveur d’une construction de la paix s'inspirant de la Charte des Nations unies et des huit domaines de la culture de la paix définie par l'Unesco et les Nations Unies

1. http://www.mvtpaix.org/wordpress/petition-en-marche-pour-la-paix-stop-la-guerre-stop-les-violences/