Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Délicieux

Enracinement et tabous du militaire

Spécialiste des questions "défense, industrie d’armement, militarisation…", Claude Serfati propose à point nommé un ouvrage à mettre entre toutes les mains. L’auteur lève les tabous. Il analyse l’enracinement ancien du militarisme en France. De plus, depuis la naissance de la Ve République, il y a près de soixante ans, l’institution militaire joue un rôle sans équivalent dans aucune autre démocratie européenne. Du coup de force de 1958 à l’état d’urgence d’aujourd’hui, la Ve République s’est articulée sur un activisme militaire débridé et elle encourage aujourd’hui un ordre sécuritaire menaçant. Les interventions des armées françaises se multiplient, destinées à défendre des intérêts économiques et géopolitiques, au plus grand bénéfice des marchands d’armes. Pourtant, à droite comme à gauche, les candidats à la Présidence de la République évacuent la question militaire. Les variantes de repli sur une prétentieuse "indépendance nationale" négligent les bouleversements d’un ordre mondial à la dérive. Aucun candidat ne propose un processus de décroissance militaire et de dénucléarisation des institutions, de la vie politique, de l’économie et des esprits. Ceci, tant au plan national qu’international. Le voyage critique et argumenté proposé par Claude Serfati est instructif. Il illustre combien il serait dommageable pour les changements souhaités de maintenir la question militaire et des industries d’armement hors du débat ouvert et démocratique.

Le militaire. Une histoire française, Claude Serfati, Éditions Amsterdam, 21/02/2017, 240 p., 17 €.