Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Délicieux

Lectures : cerises rouges et noires

Roman destiné plutôt à des ados, présenté sous forme de lettres échangées entre les différents personnages. Raconte pour l'essentiel la période communiste libertaire à Barcelone, en faisant intervenir une prostituée, un curé défroqué, un jeune paysan. Les scènes de Barcelone sont émouvantes (particulièrement quand les billets de la banque sont brûlés et que personne n'en vole un seul) et le semblant d'intrigue policière qui fait le fil rouge du livre fonctionne très bien. Une sorte de document de vie de l'intérieur. L'auteur explique qu'il a tiré l'essentiel de ses informations du livre d'Abel Paz.

BD de l'auteur sur son père qui s'est suicidé à 90 ans. Seule une partie de la bande dessinée évoque Barcelone en 36 : la jeunesse paysanne dans un village "arriéré" puis l'arrivée à Barcelone du jeune homme, les difficultés de l'époque. Cette période est suivie du départ en France des combattants. Le père du narrateur revient ensuite en Espagne, sous le franquisme, se marie, trempe dans des entreprises mafieuses liées au franquisme sans renoncer au fond de lui à ses idéaux. Disons que cela traite autant de l'espoir que de la désillusion.

L'auteur, dans l'introduction, rappelle combien la société alternative construite par les Indiens zapatistes du Chiapas peut nous intéresser en France aujourd'hui : d'autres critères de "gouvernement", de construction des choix communs, pour ne pas désespérer face à des luttes sectorielles aussi limitées que les bonnets rouges ou pas de lutte du tout. Sont d'abord présentés les aspects historiques des luttes indiennes, puis le parcours de l'EZLN. La question des pouvoirs, de leur lenteur volontaire pour construire les décisions avec tous les intéressés vient ensuite. Puis l'éducation, la justice et la santé sont pris comme exemples concrets. Court mais bon sur l'expérience zapatiste comme "alternative concrète au capitalisme".

L'Etoile noire, Lilian Bathelot, Gulf stream éditeur, collection Courants noirs, 287 p., 13,50 €, 2010.

L'Art de voler, Antonio Altarriba / Kim, Denoël graphic, 215 p., 23,85 €, 2011.

Tout pour tous !, Guillaume Goutte, Libertalia, 100 p., 8 €, 2014.