Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Monde

Un dauphin pétitionne pour l’utilisation civile des drones

Un dauphin, dont les nageoires pectorales ont été arrachées par une bombinette larguée depuis un drone militaire, vient de prendre l’initiative d’une pétition en faveur de l’utilisation civile des drones. « Maintenant, je ne peux plus nager », a indiqué le cétacé, bec rebelle, qui vit désormais dans un Zodiac dégonflé.

Il est possible que l’aileron du dauphin ait été confondu avec celui d’un requin-tigre, aperçu une fois rôdant par beau temps dans cette zone. On ignore à cette heure la nationalité du blessé, qui a aussi perdu ses petits dans l’explosion. Quant à l’origine du drone-tueur, les spéculations vont bon train. Les États-Unis, grands fourbisseurs de ces engins militaires, ont dit : « Si c’est nous, c’est une bavure. » Le gouvernement israélien : « C’est pas nous et c’est eux qu’ont commencé. » La Corée du Nord : « Ça peut pas être nous, vu que vous dites qu’on est nul. » L'organisation État islamique : « On aurait bien aimé que ce soit nous, car ce dauphin dessinait des ronds dans l’eau. » La France, qui vient d’acheter des drones Killer aux Américains, a ouvert deux commissions d’enquête.

Malgré le climat sécuritaire que les "Grands de ce monde" tentent de faire régner sur Terre, la pétition fait un tabac au-delà du monde sous-marin. Des mammifères mâles et virils l’ont signée. La féministe Geneviève de Fontenay a autorisé les dauphines de son concours Miss Unité nationale à faire de même. Le slogan "Je suis Flippé" a été repris des millions de fois sur la toile.

Un drone surprend des dauphins se révoltant collectivement
Un drone surprend des dauphins se révoltant collectivement

Devant ce succès, Interpol s’est intéressé à la personnalité du dauphin, connu des services de police depuis sa contamination en 2011 dans les eaux paisibles de la centrale nucléaire de Fukushima (Japon). Flippé a été obligé de préciser que son initiative n’avait rien à voir avec son taux de radioactivité. Ce dont on peut douter, car un thon de ses amis, habitant Mururoa (Polynésie), irradié par les essais nucléaires français, figure parmi les signataires.

Lors d’un point de presse, Interpol a dévoilé que derrière les images angéliques, véhiculées par les feuilletons et les delphinariums, de dauphins intelligents et facétieux, se cachent des animaux potentiellement dangereux, sauvages, voire obsédés sexuels. Des cétacés s’ébattant et se rebellant en bande ont ainsi été repérés par un drone en Australie (photo). Un spécimen suspect, vu en train de pratiquer "la politique de la nageoire tendue aux chrétiens, aux juifs et aux musulmans", a été neutralisé.

Face à cette nouvelle menace, le Président Obama a déclaré que le programme militaire d’entraînement au combat des dauphins et otaries de Californie serait réactivé. « Il a fait ses preuves au Viêt Nam et en Irak. » « Quelle flipperie, la guerre ! » a répliqué un dauphin-poète.

* Philippe Stierlin