Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Tribunes libres

Les Grenoblois et la pub

À Grenoble, pour la première fois en Europe, la municipalité de gauche citoyenne et écologiste renonce à la pub. Une jeune adjointe à l'Espace public, Lucille Lheureux, 25 ans, EELV, de 25 ans se saisit de l'opportunité de l'échéance du contrat Decaux pour ne pas mettre en oeuvre une nouvelle négociation.

Dans les deux décennies précédentes, l'ex-élu écologiste et lanceur d'alerte R. Avrillier avait à deux reprises porté des recours contre ces contrats, abusifs à plusieurs égards.

À Grenoble le mouvement est ancien. La publicité est souvent caviardée, sur les "sucettes", par les féministes en particulier, il y a d'ailleurs assez peu de femmes nues sur les pubs à Grenoble, mais des femmes objets, encore bien trop. Sur les entrées de ville, certains grands panneaux ont du être démontés à la suite d'actions en justice de Paysages de France...

Cette décision intervient donc à la convergence de ce que nous sommes à Grenoble, nous élus choisis en toute conscience par les Grenoblois :
- écolos  : voulant dégager l'espace public de ce qui l'encombre, en particulier sur les voies piétonnes et les trottoirs, gagnant ainsi en accessibilité pour tous,
- "justiciers sociaux ": pas de prétexte de redevance déséquilibrée pour justifier des profits,
- humoristes et frondeurs : on fait ce qu'on veut quand on respecte le droit républicain,
- citoyens : on aime les femmes, les hommes, les enfants à égalité, on en profite donc pour réhabiliter dans le futur un droit à l'information à taille humaine, on sécurise la circulation en la rendant plus perceptible.