Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Beurk !

Le vitriol n'est pas un argument

J'ai beaucoup de questions sur la "gestation pour autrui" (GPA). Je n'ignore évidemment pas le contexte général de marchandisation de tout, que les partisans de l'émancipation s'attachent à combattre. Mais je sais combien le désir non satisfait d'enfant peut être douloureux, le parcours pour la procréation médicalement assistée lourd, et l'adoption difficile et exigeante en France et, à l'étranger, coûteuse, complexe. Je pense aux couples de femmes (à qui la PMA est toujours refusée, comme aux célibataires), aux homosexuels aussi qui ont envie d'être parents, tout aussi attentifs et aimants que les hétéros. J'ai eu le bonheur d'avoir porté, mis au monde des enfants, de les avoir vu grandir, j'ai aujourd'hui la joie de retrouver des plaisirs identiques avec leurs propres petits. Ce que je ne veux pas refuser à d'autres. Malgré mes réserves, je tends à penser qu'il doit être possible de débattre de cette question de société et peut-être de construire les garde-fous nécessaires à la GPA.

Je ne sais pas. Mais j'aspire à ce que de cela comme du "mariage pour tous" et de toute question fondamentale de la vie, une société d'adultes, au XXIe siècle, soit capable de débattre lucidement, avec générosité, et en n'ignorant aucune des souffrances évoquées ci-dessus.

Bref traiter de ces questions par l'amalgame et la violence fait régresser la réflexion. C'est pourquoi j'ai sursauté en lisant titre, sous-titre et contenu de la tribune parue le 5 septembre dans L'Humanité, signée d'un militant pour le don du sang. Il dénonce la marchandisation des corps et pêle-mêle le viol, la GPA, la vente du sang. Vous vous posez des questions, pire encore vous êtes pour la GPA ? Vous êtes "indigne", favorable au "proxénétisme", etc. Cela me rappelle l'opposition de certains à la contraception au prétexte de malthusianisme de la bourgeoisie pour les pauvres, et aussi les freins sur l'avortement. J'apprécie beaucoup de tribunes et débats de L'Humanité. Ce genre de texte m'afflige.

Aujourd'hui, la Cour européenne rejette la naturalisation, en France, d'enfants nés par GPA à l'étranger. L'auteur de la tribune s'en félicite. Les parents, les enfants concernées devront vivre cette complication supplémentaire.