Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Monde / Le goût d'ailleurs

Bienenstich - Des éducateurs très convoités… et peu satisfaits

À compter du mois d'août, tout enfant de un à trois ans a droit à une place dans une structure de la petite enfance, (selon l'âge : crèche ou jardin d'enfant - Kindertagesstätte, "Kita"). Théoriquement.

Car la course aux places a commencé pour les parents dans le public, car dans le privé les coûts sont plus élevés. Course aux personnels pour les communes en charge des structures "publiques", certaines communes riches jouant la concurrence en proposant primes et logement de fonction.

Le syndicat de l'éducation GEW rappelle que les négociations salariales de 2009 n'ont pas donné satisfaction aux personnels en grève : il faut s'attendre en 2014 à un conflit aussi dur. Mais la question se pose plus largement des conditions de travail. Les Länder (les Régions) et l'État doivent aussi mettre la main à la poche ; c'est également à la formation des éducatrices et éducateurs (moins nombreux) qu'il faut s'attacher. Une meilleure qualification dès le départ serait un outil de lutte pour accéder à un cadre professionnel et un salaire supérieurs, et elle favoriserait l'épanouissement dans le métier.