Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Tribunes libres

Une grève de la faim pour l'éducation dans les Ardennes

Jusqu'où un gouvernement "socialiste" peut-il aller dans la poursuite de la politique de destruction du service public d'éducation de proximité initiée sous Sarkozy. Jusqu'à laisser dépérir un père de famille ? C'est la question que pose l'immobilisme du gouvernement face au climat délétère dans lequel parents d'élèves, enseignants et élus de quatre sites d'enseignement du nord au sud affontent depuis des mois l'administration locale de l'Éducation nationale d'imposer à marche forcé un véritable plan de désertification scolaire de ce département déjà martyrisé par la crise, avec des méthodes d'un brutalité inouïe. Situation que M. Emmanuel Jacquemin, élu de la région de Sedan, a entrepris de dénoncer en s'engageant le 1er juin dernier dans une grève de la faim. Il entre aujourd'hui dans son 26e jour de jeûne. Face à cela les autorités du Rectorat de l'académie de Reims, avec à leur tête M. Philippe-Pierre Cabourdin, ancien directeur de la PJJ, conseiller à la cour des compte, premier recteur sans doctorat nommé par Sarkozy et maintenu par Hollande, campent obstinément sur leurs positions en continuant de jeter de l'huile sur le feu, sans que leur ministère de tutelle leur ait enjoint, à ce jour, d'arrêter le délire !

Prenez le temps de lire (1) le texte d'alerte que j'ai adressé aux groupes communistes démocrates et républicains de l'Assemblée et du Sénat ainsi qu'à L'Humanité et Médiapart : cette situation est invraisemblable et en dit long sur la réalité de la politique scolaire de ce gouvernement derrière les effets d'affichage (l'éducation comme priorité nationale, etc.) et sur la manière dont perdure la violence des méthodes d'imposition de la RGPP (2) en dépit du "changement" promis : on ne l'a même pas dans la forme à défaut de l'avoir dans le contenu !

Nous avons besoin d'urgence de relais médiatiques et politiques nationaux ! À L'AIDE !!!

* Frédéric Thibault

(1) Voir sur communistesunitaires.net, rubrique "Éducation"