Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Monde / Le goût d'ailleurs

Τυροπιτάκια - PMA et GPA : l'expérience grecque

Voici une histoire banale en Grèce : Andonía ne pouvait pas avoir d'enfant ; sa sœur et son beau-frère ont donc conçu un enfant pour elle et son mari ; l'Église grecque, qui tenait alors les registres de l'état-civil, a arrangé les déclarations au moment du baptême de l'enfant... qui va fêter cette année son quarante-septième anniversaire.

Depuis toujours, des couples ont pu ainsi avoir un enfant ; à la seule et tacite condition que l'affaire reste familiale. Et lorsque l'Église perd l'exclusivité de l'état civil, le Parlement grec reconnaît la gestation pour autrui comme la procréation médicalement assistée : si la GPA n'est autorisée que pour des raisons médicales, la PMA est ouverte aux femmes célibataires.

Les couples homosexuels peuvent en témoigner : la Grèce n'est pas un pays modèle ! Mais, que dans ce pays où le statut de l'Église est régi par la Constitution, PMA et GPA aient pu faire consensus doit nécessairement nous interroger.