Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Le panier de la semaine

Le panier du 1er février

Cereza. « J’étais à Montreuil où nous organisions une réunion de solidarité avec le peuple malien et j’ai vu des hommes et des femmes, beaucoup de Maliens de France, qui étaient à la fois inquiets, pour leur pays, comme ont pu l'être des réfugiés, des Espagnols (…) qui ont été accueillis en France au moment où leur pays traversait des drames et des guerres, (…) fiers de la solidarité de la France, (…) soulagés, (…) reconnaissants. , a déclaré Harlem Désir sur le plateau de Mots Croisés. Le secrétaire national du PS a juste oublié que la République française a effectué des rapatriements forcés vers l'Espagne franquiste de femmes et d'enfants, a mis à l'isolement dans des camps disciplinaires (Collioure, Le Vernet...) des "suspects" sans aucun jugement. Que 330 000 Espagnols sont passés dans les camps des Pyrénées-Orientales. Que 900 sont partis d'Angoulême le 20 août 1940 pour Mauthausen, un des premiers convois de déportés vers l'Allemagne nazie. Des détails.

Bigarreau. D'ici fin 2015, 49 barrages hydrauliques (20 % du parc) doivent faire l'objet d'un renouvellement de concession. Une énergie renouvelable, un bien commun amorti et financé par la collectivité, un patrimoine modelé – de la construction à la sécurité – par des opérateurs publics et des collectivités locales, pourrait donc être refilé à des opérateurs privés qui reniflent l’opération rentable. Au nom du dogme de la concurrence et de directives européennes. Quant aux pêcheurs de perche… seront-ils d’accord pour que le niveau de l’eau dépende du cours de l’électricité ?

Cerise sur le chapeau. « Le mariage est une institution bougeoise. », ai-je lu sur des listes de discussion du Front de gauche de la part de militant-e-s proposant l’abolition du mariage avec celle « des choux de Bruxelles », et séchant par là la puissante, jeune et tonique manifestation du 27 janvier. S’ils et elles étaient venus, ces quelques camarades, par ailleurs sympathiques, se seraient peut-être aperçus que les manifestants pour l’égalité revendiquaient, non seulement le mariage, mais aussi l’adoption pour tous. Ainsi que la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de lesbiennes. Et si un bon moyen de transformer le mariage, de le banaliser et de le sortir du patriarcat, était par ailleurs de l’ouvrir à toutes et tous ?

Burlat. Le suffrage universel étant une invention bourgeoise, ne servirait-il à rien de se battre pour le droit de vote pour les étrangers non communautaires, cette promesse de plus de 30 ans ?

Cherry. Avant-hier Picasso, hier Dali, aujourd’hui Hopper, certaines expositions parisiennes sont des phénomènes de masse. Depuis octobre 2012, près de 700 000 personnes sont ainsi venues découvrir au Grand Palais les œuvres du peintre et illustrateur, américain et francophile, Edward Hopper (1882-1967). Des toiles du 20e siècle, s’émancipant de l’académisme et du classicisme, sans pour autant rompre et rejoindre les avant-gardes. Ce bar célèbre, par exemple, hanté par des noctambules et des rôdeurs esseulés (Nighthawks, 1942). Ou cette maison solitaire au bord d’une voie ferrée (The House by the Railroad, 1925) et ces stations-service à gazoline. Des images d’Épinal réussies, nostalgie d’une certaine Amérique. Comme une envie de Pleasantville.

Cerise mystère

La solution est dans le numéro complet (168) de Cerises à télécharger sur ce site