Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Le panier de la semaine

Le panier du 18 janvier

Cerise noire. La barbarie est aux portes du Mali. Des femmes, des enfants, des hommes sont exécutés, des femmes violées, des trésors culturels détruits par des bandits et des religieux exaltés. Oumar Ould Hamaha, un des meneurs de l’offensive djihadiste a déclaré « vouloir porter la charia au bout de chacun de [ses] canons, de chacun de [ses] sabres ». Sans mandat international, la France fait la guerre. Dans quels buts  ? Arrêter la progression ? Reconquérir le Nord ? Détruire les bases d’Aqmi1 ? Les guerres en Afghanistan, en Irak en Lybie ont favorisé les séparatismes, la faillite, les milices armées. Elles ont essaimé d’Irak vers la Lybie, la Syrie, le Mali. Elles ont renforcé les plus radicaux parmi ceux qui sèment la terreur. États-Unis, Russie, Chine, France et Angleterre ont inondé ces pays d’armes, de contrebande ou non, y ont des intérêts miniers et énergétiques. Au-delà du débat "pour ou contre l’intervention", l’essentiel n’est-il pas d’ouvrir un processus politique, s’appuyant sur les Africains, pour conquérir la paix ? Et pour lutter contre l’accès aléatoire à la ressource en eau, la vulnérabilité climatique, la précarité sanitaire, sociale et agricole, les logiques de survie, qui sont autant de terreaux pour la criminalisation, la corruption, la violence et les trafics.

Bigarreau. « Méfie-toi de ceux qui se déclarent satisfaits parce qu’ils pactisent », écrivait le poète et résistant René Char. Or la présidente du Medef s’est dite comblée par l’accord flexibilité-sécurité conclu avec trois centrales syndicales (CFDT, CGC et CFTC) et le gouvernement. « L’accord est tellement innovant et structurant qu’il a une force politique intrinsèque très grande. », a-t-elle déclaré au Journal du Dimanche (13/01/2013.) Le problème, c’est qu’elle a raison. Et que les syndicats ont négocié sans le moindre rapport de force et sur leur terrain.

Cerise pourrie. L’accord en question, c’est beaucoup de flexibilité contre un zeste de sécurité. Les conditions d’utilisation des CDD durcies ? La taxation introduite ne concerne pas tous les CDD et pourra être contournée. En revanche, une entreprise en difficulté pourra réduire le temps de travail ou baisser les salaires durant deux ans, les salarié-e-s qui refuseront étant viré-e-s. Ces dernier-e-s ne sont pas à l’abri d’une course au mirage : des dispositifs "compétitivité-emploi" ont été signés chez PSA, Air France…. sans empêcher les licenciements plus tard. Enfin, le patronat a obtenu des délais courts pour les plans sociaux. Les grandes entreprises pourront licencier sous quatre mois, contre un an auparavant. Car selon le Medef, pour créer de l’emploi, il faut faciliter les licenciements.

Cerise confite. Alors que des idées de "sécurité sociale professionnelle" (CGT), de "sécurité-emploi-formation" (PCF), de "sécurisation des parcours de vie et professionnels" (FASE) existent, le Front de gauche prendra-t-il l’initiative pour redéfinir et changer le travail dans la société ?

Amarena. « Nous allons assister à un grand retournement, dans le monde, de la droite. Ce sera tellement terrible qu’on arrivera à un point où certains ventres mous ne croiront même plus qu’il y ait la possibilité d’une alternative. », analysait en 1973 l’écrivain et metteur en scène italien Pier Paolo Pasolini dans ses Lettres luthériennes. En 2013, remettrons-nous le monde à l’endroit ?

Cerise mystère

La solution est dans le numéro complet (166) de Cerises à télécharger sur ce site