Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Idées / Le panier de la semaine

Le panier du 23 novembre

Cerise noire. L’Irlande est l’un des derniers pays européens à refuser l’avortement. Face à cette situation et pour permettre à des femmes de recourir à l’IVG, une clinique, gérée par l'organisation non gouvernementale Marie Stopes, vient d’ouvrir pour la première fois à Belfast. En se plaçant d’emblée hors de la norme institutionnelle, elle contribue à faire changer des mentalités archaïques et la loi, tout en suscitant le débat. Deux cents militants anti-avortement ont manifesté, à l’appel de Precious Life, pour en réclamer la fermeture, brandissant des pancartes, montrant des fœtus ensanglantés, récitant des prières : « Nous voulons signifier à cette organisation qu'elle n'est pas la bienvenue ici et qu'elle ne pratiquera pas d'avortement illégal ». Quelques jours plus tard, des milliers d'Irlandais ont manifesté, pour protester contre la mort de Savita Halappanavar, dans un hôpital où des médecins ont refusé d'interrompre sa grossesse. Pourtant, la jeune femme, enceinte de 17 semaines, s'y était présentée en raison de vives douleurs dans le dos. Après avoir été informée qu'elle était en train de faire une fausse couche, elle a demandé plusieurs fois que l'on mette un terme à sa grossesse. Le médecin a refusé ; Savita est morte de septicémie.

Cerise rouge. Mon arrière grand-mère se souvient qu’aux élections municipales de 1929, le Parti communiste avait présenté des femmes en positions éligibles sur ses listes de la banlieue parisienne. Alors qu’elles n’avaient même pas le droit de vote, des candidates furent élues, siégèrent dans les Conseils municipaux, même si leur élection fût ensuite invalidée par les tribunaux. Aux municipales de 2014, le Front de gauche aura-t-il l’audace émancipatrice de présenter des citoyen-ne-s non européen-ne-s sur ses listes ?

Cerise violette. Pour ceux qui doutaient des motivations des hiérarques religieux, dont les évêques de France, dans leur guerre idéologique contre le mariage pour toutes et tous, il suffit de se pencher sur la "Lettre aux évêques" du Cardinal Ratzinger (devenu Benoît XVI) du 1er octobre 1986 à l’égard des personnes homosexuelles(1). Selon le pape, « l'inclination particulière de la personne homosexuelle constitue une tendance, plus ou moins forte, vers un comportement intrinsèquement mauvais du point de vue moral. L'inclination elle-même doit être considérée comme objectivement désordonnée. » L’instruction du 4 novembre 2005, elle, condamne explicitement les pratiques homosexuelles. Et le catéchisme de l’Église catholique (§ 2359), appelle les personnes homosexuelles… à la chasteté. Décidément, la hiérarchie catholique a du mal avec la liberté sexuelle entre adultes consentants. La lutte pour mettre fin à l’injustice devant le mariage est bien une lutte contre l’homophobie et les discriminations. Les réacs sont de sortie et les socialistes mous du genou ? Une manifestation est organisée le dimanche 16 décembre, à Paris, à l’initiative de l’Inter-LGBT, scandalisée par la reculade, cette fois sur le front sociétal, de François Hollande. Des syndicats, des forces politiques ont d’ores et déjà appelé à y participer. Portons-nous puissamment dans cette bataille et dans la rue pour l’égalité et l’émancipation, contre les anathèmes et les rejets.

Cerises mystère.

La solution est dans le numéro complet (160) de Cerises à télécharger sur ce site

(1) Lien vers le texte ci-dessous