Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Le panier de la semaine

Le panier du 7 septembre

Cerise rouge. Des prisonniers entassés à six 23h sur 24h dans des cellules de 12m2 et qui se lavent dans les WC à la turque, asticots et bouts de plastique dans les repas, rats et cafards… Mardi 31 juillet 2012, le tribunal administratif de Nouvelle-Calédonie a condamné l'État à indemniser 30 détenus pour des conditions d'incarcération contraires à la dignité humaine - résultat à mettre à l’actif de la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen de Nouvelle-Calédonie et de l’Observatoire international des prisons. Le Camp-Est s'est vu attribuer la "Palme de la prison la plus pourrie de la République" par une délégation de parlementaires français et européens (janvier 2010). Lors d’une visite inopinée (octobre 2011), des contrôleurs ont relevé « une violation grave des droits fondamentaux d’un nombre important de personnes. » La garde des Sceaux, Christiane Taubira, a dit « étudier sérieusement l'éventualité d’une mission du ministère de la Justice, pas uniquement centrée sur la question pénitentiaire » (Les Nouvelles Calédoniennes). En attendant que l’étude de l’éventualité de cette nième mission aboutisse, interpellons le gouvernement sur l’urgence de régler cette situation indigne et scandaleuse.

Cerise noire. La sénatrice PS des Bouches-du-Rhône, Samia Ghali, a réclamé l’armée pour lutter contre le trafic de drogue. Comment s’appelle un pays dans lequel l’armée fait la police ? Une dictature.

Cerise acide. « Le gouvernement drague le Medef » Ce n’est pas un titre de l’Huma, ni une déclaration tonitruante de Mélenchon, mais le journal métro du 31 août 2012 qui l’écrit. Il est vrai que le Premier ministre en personne a inauguré l’Université d’été du Medef, précédant une dizaine d’autres ministres socialistes au grand rendez-vous estival et politique des tauliers, du ministre du Travail, Michel Sapin, à celui de l’Économie, Pierre Moscovici. Ce dernier a particulièrement « réjoui » (sic) les grands patrons. Question : combien de ministres du PS ont dragué les propositions militantes et citoyennes issues des Estivales du Front de gauche ou de l’Université d’été des Verts ?

Cerise molle. La gauche de retour au pouvoir après dix ans de droite a deux messages : ne pas froisser les pétroliers et les banquiers, recadrer Arnaud Montebourg et Cécile Duflot. Les gaz de schiste : déminés. Le doublement du plafond du livret A annoncé en juillet ? Repoussé. L’amnistie de syndicalistes ? Secondaire. La socialisation de Fralib ? Inimaginable. L’intervention de l’État actionnaire et des citoyens à la Poste, la SNCF, GDF Suez, EDF, chez Thalès… ? Inconcevable. Une certaine gauche gère et ne transforme rien. Quant à la somme des petits riens, elle ne fait pas grand-chose. Ni un tout. Quand la gauche essaiera-t-elle ?

Cerise croquante. Salariés ou patrons ? Pour Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, le gouvernement doit choisir son camp. « Il ne peut être d’accord avec tout le monde. », selon le syndicaliste qui a lancé un appel à la mobilisation avec une journée d’actions le 9 octobre pour l’emploi et contre le traité budgétaire européen. On est bien d’accord. Nous, nous réclamons un référendum pour décider.

Cerise pourrie. Patrick Balkany, député-maire UMP de Levallois-Perret (92), ex-exilé du paradis fiscal de Saint-Martin, condamné en 1996 (quinze mois de prison avec sursis, deux ans d’inéligibilité) pour avoir rémunéré, aux frais du contribuable levalloisien, trois personnes désignées comme des employés municipaux (mais qui s'occupaient de son appartement et de sa résidence secondaire), a déposé une proposition de loi visant à subordonner l’éligibilité des députés à l’exercice d’un mandat local. Un élu-voyou proposant le cumul obligatoire des mandats, il fallait oser.