Qui sommes-nous ? Charte du site Participer S'abonner Soutenir Liens

Appel

Horizons d'émancipation

La 4 de couv'

Note d'actualité

Sur le plateau

Rubriques

Altercommunisme

SE FÉDÉRER POUR L'ÉMANCIPATION

Altercommunistes

Séquences

Cerises

Sélection

Imprimer cet article

Idées / Mouvements

Vivement dimanche 22 !

J'écris ces lignes à la veille du grand rassemblement du Prado, l'événement n'a pas encore eu lieu, mais nous savons qu'il en sera un. Un de ces grands moments qui s'inscrivent dans les mémoires collectives, dont on parle plusieurs années après : « Le 14 avril, tu te souviens du rassemblement du Prado ? » Et comme la mobilisation doit s'amplifier jusqu'aux derniers jours, à Aubagne nous remettons ça le mardi 17, un autre grand meeting avec Clémentine Autain (FASE), Marie Pierre Vieu (PCF), Eric Coquerel (PG), et Jacques Lerichomme (GU).

Il y a quelques mois à peine, le paysage politique français semblait figé à jamais, l'élection présidentielle se profilait un peu comme une formalité destinée à assurer une alternance tranquille, et puis voilà, rassemblée pour la première fois, la gauche radicale fait entendre sa voix, ses analyses, ses propositions, et au fil des jours l'espoir se fraye un chemin. Et si le 22 avril nous changions la donne, si nous reprenions l'habitude de vivre avec une gauche de transformation rassemblée qui pèse électoralement entre 15 et 18% ? Si nous tournions pour de bon la page de ces dernières décennies faites d'alternances électorales qui nous ont conduits de pire en pire ? Alors, à n'en pas douter, une nouvelle période politique s'ouvrirait.

Et, dès le lendemain des élections législatives, dans l'hypothèse d'une victoire de la gauche, plutôt que d'attendre l'arme au pied que s'écoule le sempiternel "état de grâce", si nous continuions à faire vivre les exigences de ruptures avec la sacro-sainte loi de la finance? Pour l'éducation, la santé, le logement, le travail, les salaires dans tous les domaines, mettons tout à plat, inventons une nouvelle façon de vivre qui garantisse de nouveaux droits, de nouveaux pouvoirs d'intervention dans une nouvelle République, démocratique et citoyenne. Ici, à Aubagne comme sur tout le périmètre de l'agglo, les élus ont décidé de renvoyer l'agence de notation Fitch qui considère comme facteurs de risques les grands projets d'investissements, le fait que les fonctionnaires aient un statut protégé. Ces agences sont une oligarchie financière, sans légitimité démocratique, le mouvement de rejet doit se généraliser. D'autant que les marchés financiers n'ont pas désarmé, ils attendent la fin des élections avec l'ambition de se "payer la France", comme ils l'ont fait avec la Grèce, l'Italie et l'Espagne. Notre peuple sera-t-il à même d'engager une résistance constructive, afin d'inventer un nouvel avenir, comme il a su le faire dans d'autres périodes de son histoire? Et le Front de gauche, qui a déjà positivement muté depuis sa création, deviendra-t-il l'espace ouvert à disposition de l'intervention citoyenne ? J'ai le sentiment que la première page du livre va commencer à s'écrire le 22 avril, certes beaucoup restera à faire par la suite, mais, à défaut de ce sursaut citoyen, la situation resterait sans issue. Alors vivement le 22 pour que l'aventure commence.